Un week-end du 14 juillet réussi !

Abonnés
  • La foule s’est retrouvée au Stade des Laurines
    La foule s’est retrouvée au Stade des Laurines
  • La "bandas " locale anime la soirée moules/frites
    La "bandas " locale anime la soirée moules/frites
  • Les autorités accueillent les parachutistes
    Les autorités accueillent les parachutistes
  • Cinq parachutistes avec "chef Brice"
    Cinq parachutistes avec "chef Brice"
  • Cinq parachutistes, Chef Brice, Karine Clément, Coralie Tardieu
    Cinq parachutistes, Chef Brice, Karine Clément, Coralie Tardieu
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le comité des fêtes peut se réjouir du week-end de fête nationale, la soirée-concert du lundi a pu accueillir deux groupes en "plein air", qui ont fourni une belle prestation, "No Réso" et les "Fines Gueules". L’ambiance y était sympa, de nombreux Naucellois sont descendus vers le "Vallon des Sports".

La restauration assurée par "Léo" avait des couleurs aveyronnaises, avec un aligot saucisse. La journée du lendemain se déroulait, elle aussi en extérieur, où le clou du spectacle amenait la foule vers le stade des Laurines pour regarder l’arrivée des parachutistes du 8e RPIMA. Toujours dans une version locale, les "Fanfarons" reprenaient l’animation du début de soirée, pour passer le relais ensuite à la disco Oswa.

Les moules-frites étaient servies au bar. Prochain rendez-vous festif le 22 juillet : marché nocturne, organisé par Naucelle Actions et les bénévoles qui veulent participer à l’animation locale.

Le saut de démonstration en parachute, clou des festivités naucelloises

Les soldats qui ont sauté le 14 juillet à Naucelle sont issus du Groupe Commando Parachutiste du 8e RPIMA de Castres. Héritier des commandos de chasse créés en 1960 lors de la guerre d’Algérie, le GCP dénombre environ 200 hommes et a été fortement engagé en Afghanistan, en Centrafrique et dans la bande sahélo-saharienne dans la lutte contre le terrorisme islamiste. Ces dernières années, ce GCP a déploré 10 équipiers commando tombés au Champ d’Honneur et plus d’une vingtaine de blessés. La démonstration qui s’est déroulée au stade des Laurines met en lumière la capacité opérationnelle de ces soldats. Le saut à grande hauteur, largage à environ 2 500 mètres, ouverture du parachute autour de 1 200 mètres. Ce saut, avec infiltration sous la voile, à l’atterrissage, offre un avantage tactique considérable pour mener des actions discrètes et efficaces en territoires ennemis. Chef Brice et Antoine avaient en charge le marquage de la zone. Chef Brice est une enfant de Naucelle, sans son implication avec accord de ses supérieurs, et l’autorisation des élus locaux, le projet n’aurait pas pu se mettre en œuvre. C’est la première fois que les Naucellois pouvaient assister à ce type de saut.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

180000 €

Ce restaurant se situe à mi-chemin entre Albi et Rodez à proximité de l'éch[...]

72913 €

Age : Femme de 73 ans | Homme de 79 ans Bouquet : 72913 EUR Rente : 700 EUR[...]

420 €

Naucelle, appartement de type T3 de 56 m², entièrement rénové, situé au 1er[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir