L’été est solidaire chez les habitants du Nayrac

Abonnés
  • Les nouveaux bouchers du village, arrivés il y a à peine une semaine, font eux aussi partie du dispositif solidaire.
    Les nouveaux bouchers du village, arrivés il y a à peine une semaine, font eux aussi partie du dispositif solidaire. repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Pendant la crise sanitaire, la solidarité était monnaie courante dans les villages du département. Au Nayrac, la municipalité a eu l’idée de prolonger cet état d’esprit en offrant à chaque habitant un bon d’achat chez un des commerçants de la commune.

Cette année, l’été est arrivé avec un joli cadeau au Nayrac. À la fin du mois de juin, les habitants ont tous reçu un bon d’achat de 10 euros dans leur boîte aux lettres. Quelques jours plus tôt, l’équipe municipale a fait tirer au sort des enfants du village de Florentin pour attribuer, au hasard, un commerce à chaque habitant. Ainsi, ce sont près de 540 bons d’achat qui ont été distribués aux habitants et aux résidents de l’Ehpad. Après deux mois de confinement et un quotidien encore un peu chamboulé, ce dispositif solidaire met du baume au cœur, non seulement aux habitants, mais aussi aux commerçants.

Renforcer la proximité

" Plutôt que de distribuer des masques à la population, nous avons préféré l’aider autrement, se réjouit Jean-Louis Raynaldy, le maire du Nayrac. Et c’est une opération initiée par les jeunes, comme Doriane (Riani) ! " Même si la vie commerçante au sein du village est déjà très développée, le geste de la municipalité témoigne un message d’espérance et de soutien à tous ceux qui font le quotidien du village. Et c’est une première dans le département !

Pour tous les goûts

La municipalité a ainsi acheté des bons chez dix commerçants. Parmi eux : le café du Centre, les deux restaurants, deux salons de coiffures, l’épicerie-boulangerie, le bar-tabac "Chez Christiane", la boucherie, le gaec Viguier Castanié (volailles) et Éric Nayrolles (volailles et farçous).

Et ça a l’air d’avoir plu à beaucoup de monde. "Nous avons reçu plusieurs petits mots à la mairie, qui nous remercient pour ce geste", confie Jean-Louis Miquel, premier adjoint. Et les commerçants le disent eux aussi : "Tout le monde est ravi. On nous a dit qu’on ne leur avait jamais fait un cadeau comme celui-là", raconte Christiane Brégou, gérante du bar-tabac.

Et si un habitant a reçu un bon chez un commerçant où il n’a pas forcément ses habitudes, il peut facilement l’échanger. "Il s’est trouvé que le tirage au sort m’a donné un bon d’achat… dans ma propre épicerie, sourit Corinne Anglade. Alors je l’ai échangé avec quelqu’un !"

La boucherie a repris du service

En plein centre du village, le local prêté par la famille Baldran sert depuis de longues années de boucherie. Et après plus de 40 ans, la boucherie Prat d’Entraygues, qui y faisait des permanences chaque semaine, a passé la main. Ce sont quatre jeunes entrepreneurs qui ont pris la suite. Les bouchers Bax-Gombert ont décidé de reprendre l’activité au Nayrac, pour le plus grand bonheur des habitants. Il a fallu quelques semaines pour faire la transition, mais depuis le 7 juillet, les habitants ont retrouvé la boucherie. La vie du village et de ses commerces n’en est que renforcée.

 

Margot Pougenq
Voir les commentaires
Réagir