Bournazel : quand la vie de château vire au cauchemar

Abonnés
  • Les vaches et les noyers ont cédé la place à des travaux de terrassement pour un parking.
    Les vaches et les noyers ont cédé la place à des travaux de terrassement pour un parking. R.B.
Publié le

Des voix s’élèvent contre les aménagements en cours au village, un parking, notamment, jugé "trop grand et mal positionné."

En quête de tranquillité, d’espace et de verdure, le couple Sobrier avait quitté Avignon, son décor de carte postale… et ses milliers de touristes pour s’installer au cœur de la campagne aveyronnaise, à Bournazel, plus exactement. Là, le couple jette son dévolu sur une grande maison. Idéalement située, à l’entrée du lotissement et à un jet de pierre des jardins du château, leur maison fait face...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rachid Benarab
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?