Le club des entrepreneurs millavois, acteur fort du développement économique

Abonnés
  • Dans le cadre de ses initiatives estivales, le Club des entrepreneurs millavois, créé et présidé par Cyrille Brengues (2e à partir de la droite), avec à ses côtés deux membres actifs du conseil d’administration, Kévin Bertrand (à gauche) et Guilhem Prax, ont accueilli Pascale Baussant, auteur du livre "Petit manuel pour l’entreprise : agir pour le climat".
    Dans le cadre de ses initiatives estivales, le Club des entrepreneurs millavois, créé et présidé par Cyrille Brengues (2e à partir de la droite), avec à ses côtés deux membres actifs du conseil d’administration, Kévin Bertrand (à gauche) et Guilhem Prax, ont accueilli Pascale Baussant, auteur du livre "Petit manuel pour l’entreprise : agir pour le climat". repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Créée en 2017 par Cyrille Brengues, qui en est encore le président, l’association, forte de 120 membres actifs, a deux missions principales : "Organiser des rencontres mensuelles entre chefs d’entreprise de la région de Millau et défendre également l’intérêt collectif des entreneurs, auprès de la communauté de communes notamment". Tout en préparant l’édition 2020 de la soirée des trophées, le CEM a accueilli, cette semaine, Pascale Baussant, pour son livre intitulé "Petit manuel pour l’entreprise : agir pour le climat".

Créé sous forme d’association loi 1901, il se veut ouvert à toutes les personnes pouvant apporter leur dynamisme au développement économique de notre territoire". Cette phrase est écrite en lettres majuscules au-dessus du bureau de Cyrille Brengues. Cet expert en gestion du patrimoine, âgé de 47 ans, s’est ainsi appuyé sur ce leitmotiv pour donner naissance, en 2017, au Club des entrepreneurs millavois. "Il regroupe des chefs d’entreprises et décideurs de Millau et sa région, précise-t-il. Avec deux missions principales : organiser des rencontres mensuelles entre chefs d’entreprise et promouvoir l’économie millavoise en défendant l’intérêt collectif auprès des pouvoirs publics, la communauté de communes en particulier". Cyrille Brengues revient volontiers sur le premier objectif : "Faire se rencontrer

des chefs d’entreprise, c’est essentiel ! Nous avons ainsi constaté qu’il existe peu de ponts entre les différentes structures". Il développe : "Naturellement, les patrons du bâtiment échangent avec les patrons du bâtiment, et les "gros" parlent aux autres "gros" de leur univers. Nous sommes donc là pour bousculer ce constat et créer du lien, dans le respect mutuel et avec l’envie de travailler ensemble". Après avoir opté pour des visio-conférences pendant le confinement ("Lesquelles ont connu beaucoup de succès"), le président, la vice-présidente Christel Caruso et toute l’équipe ont modifié le format pour l’été avec des "after work". Ils en ont servi un cette semaine, dans le décor du Bastringue, au pied de la Pouncho d’Agast, avec, comme invitée, Pascale Baussant pour la présentation de son livre "Petit manuel de l’entreprise : agir pour le climat", préfacé par Yann Arthus Bertrand. "à travers cette initiative, nous avons voulu mettre en avant les bonnes pratiques environnementales dans les TPE, se réjouit Cyrille Brengues. Cet enjeu est de taille. Du coup, ce rendez-vous n’était qu’une première mouture et nous envisageons une grande soirée sur cette thématique. Nous devons nous battre avec nos moyens, nos arguments". En attendant, et après avoir proposé un grand oral avec tous les candidats aux municipales, le Club des entrepreneurs millavois va continuer de "mettre en lumière le réseau 12-34" qui rapproche les membres de l’association (120 au total) avec ceux de Montpellier. Sans oublier les actions à Paris, par exemple au marché de Bercy en octobre, en s’appuyant sur l’amicale Paris-Millau, pilotée par Claire Calmels. "On doit continuer d’avancer groupés, conclut le président. Le club a du poids, jouit d’une belle reconnaissance".

Servir l’acte trois des trophées

Pour la troisième année consécutive, le Club des entrepreneurs millavois remettra ses trophées, à l’occasion d’une soirée de gala servie samedi 21 novembre, au domaine de Saint-Estève. L’occasion pour valoriser des entrepreneurs méritants du Millavois et de mettre en exergue la marque « Made in Millau ». Un label de plus ? Cyrille Brengues a l’habitude de cette question : « Alors que, par exemple, le Fabriqué en Aveyron est très axé autour du terroir, notamment par ses couleurs rappelant la terre et les champs, tandis que le Style Millau concerne plus le tourisme, la gastronomie, le sport pleine nature mais nullement l’entrepreneuriat local, ce nouveau logo ne se positionne  pas contre les deux précédents mais vraiment en complément ».
Les lauréats 2019 : Delphine Carles (entrepreneuse de l’année, Cathy Lee en 2018), Fabien Thollet (entrepreneur de l’année, Alain Décembre un an plus tôt), Maurice Cros (prix d’honneur), Les jardins du Chayran (entrepreneur solidaire), Michaël Gaudet (Le Millavois expatrié) et Arnaud Mouysset (prix du public).
 

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

300 €

Studio meublé proche du centre ville - N510 - Studio meublé avec place de p[...]

400 €

Appartement type 2 - proche de la Capelle - A LOUER - Proche du centre comm[...]

480 €

Centre ville de Millau - location grand T3 - MILLAU, en location proche du [...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir