Filets de pêche usagés : et si on s'en servait pour stabiliser les planches de surf ?

  • Spécialisée dans le matériel de surf éco-responsable, l'entreprise bordelaise Nomads Surfing fondée en 2017 pousse toujours plus loin sa volonté de sensibiliser le grand public à la sauvegarde des océans.
    Spécialisée dans le matériel de surf éco-responsable, l'entreprise bordelaise Nomads Surfing fondée en 2017 pousse toujours plus loin sa volonté de sensibiliser le grand public à la sauvegarde des océans. © Nomads Surfing / © Nomads Surfing
  • Après utilisation, les filets de pêche sont soit abandonnés sur les quais, soit jetés dans les océans, soit incinérés.
    Après utilisation, les filets de pêche sont soit abandonnés sur les quais, soit jetés dans les océans, soit incinérés. © Nomads Surfing / © Nomads Surfing
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(ETX Studio) - Spécialisée dans le matériel de surf éco-responsable, l'entreprise bordelaise Nomads Surfing pousse toujours plus loin sa volonté de sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux et à la sauvegarde des océans. Alors qu'elle soutient activement plusieurs associations à travers le monde, elle lancera dès septembre prochain des ailerons pour planches de surf made in France, conçus à partir de filets de pêche recyclés. 

Après utilisation, les filets de pêche sont fréquemment abandonnés sur les quais ou jetés dans la mer. Or, dans le deuxième cas, les filets laissés en pleine mer peuvent s'avérer dangereux pour les espèces marines, qui se retrouvent parfois piégées dedans. On les appelle les "filets fantômes". 

Pour y remédier, la marque espagnole de lunettes de soleil écologiques SEA2SEE sensibilise les pêcheurs en mettant des conteneurs sur les ports espagnols afin qu'ils puissent y déposer les filets abandonnés, les cordes et l'excès de plastique.

Une initiative qui a séduit Basil Gentil, Nicolas Thyebaut et Thomas Cervetti, fondateurs de l'entreprise Nomads Surfing. Lancée en 2017, cette enseigne de surf éco-responsable produit des planches à base de résine biosourcée, ainsi que des housses conçues avec des bâches recyclées. Prochain projet en date : concevoir des ailerons (petits accessoires que les surfeurs placent sous leur planche pour plus de stabilité) à partir des filets de pêche recyclés. 

"Nous sommes entrés en contact avec SEA2SEE afin de récupérer une partie des filets de pêche collectés. Il y a ensuite tout une étape de traitement, de nettoyage et de broyage, afin de séparer les différents types de plastique (nylon, polypropylène) qui composent les filets. Ensuite, on obtient des billes de plastique que l'on peut injecter dans des moules qui serviront à former les ailerons. Tout le processus de fabrication se déroule dans une entreprise française à Thiers. Nous en sommes pour l'instant à la phase de prototypage mais les premiers ailerons seront disponibles dès septembre", précise Basil Gentil à ETX Studio. 

L'entreprise va que plus loin que la simple production de matériel de surf-écoresponsable. Elle reverse 5% de ses ventes de l'entreprise à trois associations : Project Rescue Ocean (France), EcoKnights (Malaisie) et The Life Boat Project (Philippines).

Au-delà de cette contribution "fixe", les créateurs de Nomads Surfing soutiennent plusieurs actions conduites par les associations en question. En 2019, les trois bordelais se sont rendus aux Philippines afin d'aider les membres de The Life Boat Project à concevoir un récif artificiel composé de plastique recyclé. Cette mission a même fait l'objet d'un documentaire, intitulé "No Mad". 

"Au cours des prochains mois, nous allons certainement travailler avec l'association Project Rescue Ocean sur une charte autour de l'éco-responsabilité destinée aux écoles de glisse", confie par ailleurs Basil. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir