Perturbations à l’entretien des espaces verts communaux

Abonnés
  • Bruno libérant les trottoirs de la route du Cros avec sa débroussailleuse.
    Bruno libérant les trottoirs de la route du Cros avec sa débroussailleuse.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La municipalité va faire appel à des intervenants extérieurs afin que l’entretien des espaces verts reprennent leur cours normal.

L’entretien des espaces verts de Luc-la-Primaube était jusqu’à présent effectué par les agents du service technique communal. Ainsi, tout au long de l’année, ils avaient à cœur de montrer les deux villages sous leur meilleur jour.

La volonté des élus ayant toujours été d’adapter les services de la commune aux besoins et aux attentes de la population. Le tout dans un cadre de vie où sécurisation et embellissement riment avec respect et valorisation de l’environnement.

Mais que se passe-t-il depuis quelques mois ? La nature bénéficiant d’un printemps bien arrosé, a poursuivi inlassablement son cycle printanier. Une quantité d’herbes folles ont envahi les espaces publics comme ceux situés à La Vallée à La Primaube, le bord de certaines rues, routes, chemins, les stades notamment ceux qu’utilisent les rugbymans route de Cassagnes ainsi que le sentier autour du lac de La Brienne et ses abords... Les récentes plantations qui ne sont plus actuellement arrosées souffrent de la sécheresse. Certes il y a eu la période de confinement liée au Covid-19 auquel il faut y ajouter le départ de cinq employés voirie et espaces verts !

De fait, dans ces circonstances exceptionnelles, l’entretien de certains secteurs de la commune a temporairement été suspendu. Mercredi dernier, les habitants du quartier de l’Horizon ont enfin apprécié que Bruno, débroussailleuse en mains, vienne libérer les trottoirs de la rue du Cros envahis par des ronces et des herbes envahissantes que les piétons ne pouvaient plus emprunter...

On ne peut que féliciter les quelques rares employés communaux pour le travail qu’ils accomplissent et l’image de la commune qu’ils essaient de donner.

Afin que les opérations globales d’entretien des espaces verts reprennent leur cours normaux et dans le but d’un entretien raisonné et réfléchi, la municipalité aurait prévu de faire appel dorénavant à des intervenants extérieurs plutôt que de remplacer les cinq agents mutés.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

255 €

Résidence Le Clos Beauséjour T1 situé dans une résidence calme et sécurisée[...]

690 €

Place De L'Etoile, appartement de type 4, de 82 m2, en duplex, comprenant :[...]

298 €

Situé à proximité des commerces, dans une résidence agréable, studio d'envi[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir