Un premier conseil municipal à l’accent novateur

  • Une réunion riche d’enseignements.
    Une réunion riche d’enseignements.
Publié le

Lundi 3 août un vent de réforme a soufflé sur le conseil municipal de la commune de Camboulazet. Jean Lachet son nouveau maire a durant quatre heures intenses organisé et structuré les axes de travail de cette mandature et invité chaque conseiller à s’engager en responsabilités.

Avec un sens aigu de l’organisation il a fait la démonstration de ce qui devrait animer toutes les réunions de conseils municipaux.

La démocratie participative et chacun pourra en constater l’efficacité et ce onze fois par an.

Responsabilisation des élus, sectorisation de la commune en quatre zones distinctes avec pour chacune d’elle une interface en relation directe avec le secrétariat communal, écoute renforcé des souhaits des habitants par une proximité importante, mise en place d’une feuille de route pour chaque commission avec au moins trois personnes participantes dans chacune d’elles et un référent obligatoire. Il a de même rappelé que le maire de la commune, est à fois un chef d’entreprise qui produit du service public, lequel doit être de qualité et cependant économe des deniers publics, mais aussi gérant d’une population qui est toute à la fois son client-administré et son patron électoral.

Un bon maire n’est pas celui qui affiche de bons sentiments et de belles idées, mais celui qui, en phase avec ses conseillers, est en mesure de faire le bon constat pour apporter les bonnes solutions.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?