Les campings de la vallée du Lot sont assez loin de faire le plein

Abonnés
  • Le gérant du camping de Saint-Parthem.
    Le gérant du camping de Saint-Parthem. Repro CP / DDM / Repro CP
  • Du monde au plan d’eau à Flagnac.
    Du monde au plan d’eau à Flagnac. Repro CP / DDM / Repro CP
  • Les mobile homes sont appréciés à Livinhac.
    Les mobile homes sont appréciés à Livinhac. Repro CP / DDM / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Dans la vallée du Lot, les gérants font plutôt grise mine face à des taux de remplissage décevants.
 

Il a été dit et répété que pour cet été les Français allaient rester en France. Peut-être, mais ils n’ont pas vraiment choisi les campings de la vallée du Lot. Petit tour d’horizon et premières tendances.

Au camping de la plaine, à Saint-Parthem, le site est rempli à près de 50 %, avec quelques Hollandais (qui en principe sont nombreux), des Allemands, des Anglais et des Français. Et pour ce mois d’août, ce n’est guère mieux avec peu de réservations, même si les campeurs arrivent souvent le jour même sans avertir.

"La situation est compliquée. Les Hollandais préfèrent rester au Pays-Bas dans des campings surpeuplés au lieu de profiter de l’espace disponible le long de la vallée du Lot", souligne le gérant.

Un gérant dont ses soirées "pizza" du jeudi soir attirent un peu de monde et lui apportent un peu de baume au cœur.

Au camping Le Port de Lacombe à Flagnac, beaucoup de déception chez les nouveaux gérants car peu de monde (essentiellement des Français), hormis le plan d’eau qui fait le plein avec les fortes chaleurs actuelles. "Le site est vraiment agréable avec de bons emplacements mais il nous manque les mobile homes, le fait d’arriver après le covid-19 et l’annulation d’Hier un village n’arrangent pas la situation. Il faudra bien deux ou trois ans pour relancer la machine, faire connaître le site et ses atouts", confessent les gérants, quelque peu agacés.

Au camping Beau Rivage à Livinhac, on n’a pas fait davantage le plein, avec une clientèle essentiellement française. S’y ajoutent quelques Hollandais et Belges et les pèlerins du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle qui font étape dans le camping. Pourtant, le site a été bien restructuré et mis en valeur.

Les gérants espèrent que le mois d’août sera meilleur car ils prévoient notamment la réouverture du restaurant-snacking (pizzas, frites, glaces, etc.).

Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

106000 €

A VENDRE- Immeuble à usage locatif comprenant local commercial en rez-de- c[...]

182000 €

Appartement T4, ÉLISA, DECAZEVILLEDans une Résidence neuve au coeur de DECA[...]

76750 €

A découvrir petite maison de ville mitoyenne type 4 de 90 m2 habitables com[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir