Decazeville : le street art reprend des couleurs

Abonnés
  • Désormais, les visites se font selon les dernières normes sanitaires.
    Désormais, les visites se font selon les dernières normes sanitaires. repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les visites du parcours d’art urbain, programmées depuis le début de l’été, font le plein. Un parcours qui pourrait s’étoffer autour de Decazeville.

L’an passé, les trois sessions de street art (baptisées festival "Mur-murs"), un événement majeur pour notre territoire, ont réveillé Decazeville et l’ont métamorphosée. Au fil des semaines et des mois, ont défilé de nombreuses personnes attirées par cet art urbain qui forcément interpelle, délivrant des formes et des couleurs à profusion. Les artistes qui sont intervenus, parmi les meilleurs Français et quelques autres de renommée internationale, ont donné une image bien différente à l’ancienne cité minière et industrielle, englobant dans leur démarche novatrice tout le Bassin et la vallée du Lot. Car les visiteurs, après avoir admiré les fresques murales, partent pour certains à la découverte des autres atouts du territoire. C’est l’effet domino, dans un sens positif.

Les touristes de retour

L’an passé, il y avait aussi des étrangers, une info relayée par les responsables de Decazeville communauté (les initiateurs du projet, avec le soutien de mécènes locaux et d’institutionnels) ainsi que par les hébergeants, notamment les gîtes. Hélas, comme partout ailleurs, le coronavirus a stoppé net la venue de curieux, d’amateurs d’art et des touristes. Toutefois, depuis le mois de juin, on revoit avec plaisir déambuler des visiteurs dans les rues decazevilloises, reconnaissables à leur plan qu’ils tiennent en main à la recherche des œuvres aux détours des voies et des sites.

"Les touristes qui séjournent sur notre secteur et qui ne sont pas au courant de notre parcours street art sont vite demandeurs et rapidement conquis par les réalisations murales, surtout que les murs mobiles restent encore quelque temps sur la zone du Centre. Et les visites que nous programmons depuis le début de l’été font le plein", souligne Virginie, l’une des hôtesses de l’office de tourisme.

Vers d’autres projets sur le territoire ?

La diffusion d’un petit film réalisé par Calibre 12, en novembre dernier, qui relatait cette belle aventure artistique et humaine, a donné des idées à différentes personnes, élus et autres : "Ne pourrait-on poursuivre et allonger ce parcours d’art d’urbain vers d’autres localités ?", avons-nous entendu ; la vallée du Lot était intéressée semble-t-il…

Pour sa part, Viviez devrait faire intervenir l’artiste local Jokolor, tandis qu’un peu plus loin, sur le Plateau, le village de Montbazens s’est rapproché de Jo Di Bona, le dynamique parrain du festival Mur-murs.

L’office de tourisme communautaire propose des visites ponctuelles sur le parcours street art (échantillonnage). Pour tout renseignement, téléphoner au 05 65 43 18 36.

Les visites du parcours d’art urbain, programmées depuis le début de l’été, font le plein. Un parcours qui pourrait s’étoffer autour de Decazeville.
D.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

511 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCEUn hall d'entrée (avec [...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

53500 €

DECAZEVILLE - Petite maison individuelle d'environ 50 m², dans un quartier [...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir