Les belles retrouvailles Acostat-Banç

  • Un superbe cadre de festivités.
    Un superbe cadre de festivités.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Longuement incertaines, largement conditionnelles, voire hypothétiques, les retrouvailles des joyeux classards scolaires de Saint-Rome-de-Tarn se sont déroulées, ce samedi 8 août. Un rassemblement sous haute protection préventive dans un cadre Acostat-Bals ou Bançs, c’est-à-dire littéralement près des falaises. Il s’agissait de la 14e édition du genre, Dieu que le temps passe vite ! Et malgré les mesures sanitaires, malgré les nouvelles contraintes familiales de ces toujours jeunes, mais en majorité devenus grands-parents avec, à la clé, quelques charges de gardes pour leurs petits-enfants, ils se sont retrouvés une cinquantaine pour le rassemblement annuel. Encore une fois, des retrouvailles géniales et ô combien appréciées pour ces enfants du pays désormais résidents lointains de la patrie de Mgr Affre. Mais l’appel du couple de François Jean a été bien entendu, et dans la formule restauratrice du repas tiré du sac, une carte de menu bien attrayante et partagée. D’autant que Gérard, Hubert et Riton, tels des grillardins confirmés, ont préparé et servi une énorme brasucade de moules. De quoi apprécier l’apéritif de bienvenue couleur jaune et blanc. L’après-midi, tandis que les pétanqueurs se disputaient l’approche du bouchon et les 13 points fatidiques, Coco organisait une première initiation au yoga du rire. Une bien agréable manière de dérider, si besoin, les esprits et les corps dans cet environnement sanitaire particulier et ses mesures médicales contraignantes. Ici encore, le rire était bien le propre de l’homme. Cette année encore, l’évocation des jeunes années vécues au village par ces désormais sexagénaires marquait les esprits. Pour eux, les réminiscences de quelques exploits nocturnes sur le chemin de la filature, en passant par le préfet, le toubib et Bergonier, les ragaillardissaient, les plongeant dans une certaine ambiance juvénile. Compte tenu de la miraculeuse pêche de moules, une prolongation festive était envisagée le lendemain avec, à la clef, la désignation d’un prochain organisateur. Allez ! À l’an que ben !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Rome-De-Tarn

38600 €

Saint Rome de Tarn, à vendre maison de village 28 m² habitables, séjour cui[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Rome-De-Tarn
Réagir