Guillaume Devals et Arnaud Girodon roulent en tandem avec Alexandre Geniez

  • Guillaume Devals et Arnaud Girodon ont rencontré Alexandre Geniez dans sa boutique de cycles à Albi.
    Guillaume Devals et Arnaud Girodon ont rencontré Alexandre Geniez dans sa boutique de cycles à Albi. DR / / DR
  • JAT / / JAT
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Fondateurs de l’agence de voyages Expérience(s) du monde, ils ont mis en selle un projet vélo avec le cycliste pro aveyronnais.

La mise sur orbite était basée sur un simple constat : "Il était temps pour nous de se lancer dans une aventure entrepreneuriale à notre image". C’est ainsi qu’est né Expérience(s) du monde en février 2019 avec, aux commandes, Guillaume Devals et Arnaud Girodon et pour leitmotiv : "Des voyages sur-mesure à forte valeur ajoutée, pas de luxe mais haut de gamme, qui ont notamment la particularité d’être accompagnés par des experts". Le décor est planté. Originaire de Rieupeyroux, âgé de 39 ans, Guillaume Devals a été, pendant sept ans, le directeur d’un tour opérateur situé à Rodez. Natif de Soulages-Bonneval, ayant soufflé ses 43 bougies, Arnaud Girodon a été, lui, responsable d’un service de voyages culturels, dont le siège est aussi en Aveyron. Forts de cette double expérience et de leur complémentarité, les deux Aveyronnais ont décidé de voler de leurs propres ailes, donnant donc naissance à cette agence dont le siège, sans vitrine commerciale, est situé à Aucamville, dans la banlieue de Toulouse. "Nous avons réussi une bonne première année et la deuxième s’annonçait encore plus positive. Mais ça, c’était avant", analyse le Rieupeyrousain. Comprendre avant la crise sanitaire. Il poursuit : "Des vols ont été annulés, des destinations fermées, mais on s’en est pas trop mal sorti en avril, mai et juin car les réservations ont été reportées d’un an", avant de lancer, en touchant du bois : "On mise sur une reprise en septembre". En revanche, les deux associés ont fait une croix sur les deux continents américains (nord et sud) jusqu’au printemps 2021. Ils croisent les doigts pour pouvoir maintenir, pour cette fin d’année, notamment la Birmanie, l’Italie et la Géorgie, qui est la destination tendance. "Mais, il faudra, de toute façon, s’adapter", assure l’intéressé. Les deux mots d’ordre vont être s’adapter donc, mais également diversifier. Guillaume Devals confirme : "Les gens restent en France mais souhaitent de l’originalité". C’est ainsi que les deux associés d’Expérience(s) du monde ont pensé à... l’Aveyron. Ils proposent, à un groupe de vingt Toulousains et Albigeois, trois jours à Laguiole fin octobre (du 20 au 22) avec un guide qui n’a rien de classique, Yves Royer en l’occurrence. Et c’est complet ! D’autres idées, les deux acolytes en ont beaucoup : "On envisage des thématiques particulières avec avec quelque chose de plus sûr, de très spécifique. Comme, par exemple, la Grèce à Marseille ou la Russie à Paris". D’accord, mais encore ? Ils développent : "Comme on ne peut pas trop bouger pour l’instant, on va valoriser les trésors en France qui rappellent richesses et traditions étrangères. Pour la Russie à Paris, on va faire le tour des cathédrales orthodoxes, des expositions qui ont un lien, servir la gastronomie russe...".

"Combiner des circuits en vélo et le tourisme plus classique"

Parmi les nouveautés, Guillaume Devals et Arnaud Girodon ont décidé de mettre le grand braquet. Notamment le Rieupeyrousain qui, passionné de sport en général et de cyclisme en particulier, bénévole au Critérium de Marcolès (Cantal), a imaginé "un projet autour du vélo" avec "une double réflexion" : "Transposer le concept des voyages classiques et associer un professionnel, qui plus est aveyronnais". Les deux fondateurs d’Expérience(s) du monde ont donc tout mis en œuvre pour convaincre Alexandre Geniez. Ils rouleront ensemble à partir du printemps prochain. En Andalousie, en Sicile ou pour le Grand tour de Corse. "Je rêve de Norvège, de Colombie, du Monténégro", glisse Guillaume Devals. En attendant, l’heure est à peaufiner le cahier des charges : "On est au début de l’histoire. On va laisser libre cours à l’imagination d’Alex. L’idée est de proposer des circuits vélo et pas que du tourisme, tout en programmant des visites pour les accompagnants". Il conclut : "Alex va vivre dans le groupe, avec le groupe. Il va faire partie du voyage. Les participants bénéficieront ainsi de l’expertise d’un professionnel. Il figure dans le top 10 français. Alexandre Geniez est une référence pour les amateurs de cyclisme".

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir
Les commentaires (1)
claudius Il y a 14 jours Le 11/09/2020 à 15:48

TOP 10 ?