L’Aspibd et son musée, entre projets et incertitudes

  • Lors d’une visiteau musée de l’Aspibd.
    Lors d’une visiteau musée de l’Aspibd.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le musée du patrimoine industriel et minier de l’Aspibd (Association de sauvegarde du patrimoine industriel du Bassin de Decazeville-Aubin) connaît une certaine animation depuis le déconfinement. Outre la venue des touristes au cours de l‘été, l’édifice muséal a reçu diverses personnes. Les pères Jonas et Daniel ont visité ce lieu patrimonial incontournable de notre territoire (notre photo). Les bénévoles de l’association ont présenté aux ecclésiastiques et à ceux qui les accompagnaient une synthèse de l’histoire industrielle de Decazeville : les différents métiers, la vie quotidienne, l’évolution de la ville, etc. Citons aussi la présence d’une jeune étudiante en architecture, Camille Schnerber. Enfin, une représentante de l’association Rutènes en scène, est venue à plusieurs reprises dans le but de préparer une petite exposition en parallèle de la pièce de théâtre qui portera sur les grandes grèves de l’hiver 1961-62. Cette expo devrait tourner dans le département sur plusieurs localités. Quant à la pièce de théâtre, elle devrait être jouée au courant de l’année 2021.

Les projets sont difficiles à mettre en place vu la situation sanitaire actuelle. Cependant, les bénévoles de l’Aspibd préparent une série de photographies d’époque dans le cadre de la fête de la Sainte-Barbe. Pour les retardataires, le dernier livre édité par l’Aspibd, "La Salle, un lieu, une famille, une histoire", est toujours en vente. "Il se vend très bien", se félicite le coprésident et coauteur Michel Herranz.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

108500 €

Decazeville : Ensemble de deux immeubles à rénover comprenant : - Au rez-de[...]

79000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de DECAZEVILLE, appartement T2 de 44 m² a[...]

188000 €

A VENDRE- belle maison d'environ 105 m2 habitable,intérieur entièrement rén[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir