Le site Arcadie sur l’Aubrac ferme : 70 salariés sur le carreau

Abonnés
  • Le site Arcadie sur l’Aubrac ferme
    Le site Arcadie sur l’Aubrac ferme
Publié le

L’atelier de découpe situé à Argences-en-Aubrac a fermé ses portes hier laissant 70 salariés et une cinquantaine d’intérimaires sur le carreau.

C’est une institution qui disparaît et un séisme pour le plateau de l’Aubrac. L’abattoir, crée en 1967 à Sainte-Geneviève-sur-Argence, avait fermé l’an dernier, mais le site détenu par le groupe Arcadie fonctionnait encore, employant 70 salariés et une cinquantaine d’intérimaires, avec un atelier de découpe spécialisé en steak haché. Ce n’est plus le cas depuis hier. Le site a été mis en liquidation. "C’est une épreuve sociale et économique. Pour l’Aubrac, c’est pire que la situation d’Airbus pour la région", lâche Jean Valadier, maire et président de la communauté de communes Aubrac Carladez Viadène.

Une offre avait été présentée mais non retenue par le tribunal de commerce de Montpellier. "C’est à chacun de prendre ses responsabilités", commente Stéphane Mazars, député de la première circonscription. "Cette offre émanait de l’entreprise Hannao dirigée par un homme d’affaires franco-tunisien qui détient un abattoir dans le Loir-et-Cher", précise le maire.

Ce dernier rappelle toutefois le projet d’un pôle viande porté par la communauté de communes, pour jouer la carte du circuit court et en misant sur la qualité, qui pourrait se greffer au site avec l’aide d’un opérateur industriel. "Il ne faut pas tirer une croix sur le site", dit en ce sens le député.

En attendant, comme le confie un salarié, "c’est une catastrophe." À la colère s’ajoute l’incompréhension : "On ne comprend pas, le site était bien équipé et fonctionnait mieux que certains sites qui ont été repris." Et de faire allusion à la reprise par Unicor du site d’Onet qui prévoit la création d’un atelier de découpe de steak haché pour 4,5 M€ soit ce que réalise, ou plutôt réalisait encore hier le site sur l’Aubrac…

Le directeur général d’Arcadie est attendu mardi prochain pour rencontrer les salariés et engager la procédure de reclassement. Dans la foulée, Jean Valadier annonce un conseil municipal exceptionnel mercredi soir pour "mobiliser le territoire et préparer le rebond. Il faut que tous les acteurs, producteurs, bouchers, éleveurs, se mobilisent pour travailler ensemble."

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Argences En Aubrac

59000 €

Située dans un hameau à 2kms de Sainte Geneviève sur Argence, maison en pie[...]

79500 €

Dans le centre ville de Sainte Geneviève sur Argence, immeuble composé d'un[...]

167500 €

Cette fermette se compose d'une ancienne maison en pierre avec extension (e[...]

Toutes les annonces immobilières de Argences En Aubrac
Réagir
Les commentaires (1)
Anonyme16958 Il y a 1 mois Le 20/09/2020 à 10:30

Il faut rappeler "l'homme des missions impossibles"qui a sauvé abattoir de Saint-Affrique et qui est très attaché à son département ...