Basket, Nationale 3 féminine (1re journée). Rodez agglo pour y voir plus clair

Abonnés
  • Jervi Savy et les Ruthéno-Primauboises débutent ce samedi soir.
    Jervi Savy et les Ruthéno-Primauboises débutent ce samedi soir. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

Avec des interrogations, les Ruthéno-Primauboises débutent leur deuxième saison en N3, ce samedi après-midi dans le Lot-et-Garonne.

Ce samedi, à 17 h 30, Rodez agglo entame sa saison dans la salle de l’Avenir Grandfonds, à quelques encablures d’Agen. "Nous débutons une saison à l’aveugle, dans une nouvelle poule", commente Nicolas Flottes, l’entraîneur des basketteuses du Grand Rodez.

Concernant Grandfonds, c’est un club à la dimension comparable à celui des Aveyronnaises. La saison passée, après un début de saison de grande qualité, notamment à domicile, le groupe du Lot-et-Garonne s’est calé dans le ventre mou de sa poule en fin de saison. Pour l’exercice qui s’ouvre, à l’instar de nombreuses équipes, il n’y a pas eu de mouvement notable dans l’effectif qui reste relativement restreint. Son atout majeur : la jeunesse qui se traduit par un jeu rapide qui va de l’avant. Il est à noter que l’effectif, et cela va intéresser Nicolas Flottes et ses ouailles, ne possède pas de joueuse de grande taille.

Pas de capitaine attitrée cette saison

Coté Aveyronnaises, la préparation s’est intensifiée depuis trois semaines avec des matches amicaux. Après une préparation délicate lors de laquelle les Rouergates ont eu quelques difficultés à se mettre dans le rythme. Et cela jusqu’à la reprise des entraînements au mois d’août. Depuis, l’effectif va mieux et commence à prendre un régime de croisière. "Le groupe est dans une bonne dynamique depuis la fin de la préparation. Les matches amicaux ont été encourageants", précise Nicolas Flottes qui pourrait déplorer par ailleurs la blessure d’Auréa Laval, contractée à l’entraînement (entorse de la cheville). "C’est une incertitude pour l’instant, on va voir avec le kiné si cela peut se résorber d’ici le match." Contrairement aux années précédentes, lors desquelles Audrey Hautcolas était investie, cette saison, l’équipe n’aura pas de capitaine attitrée. Une décision prise de façon collégiale et qui arrange bien le coach qui y voit un gros plus.

"L’idée est de responsabiliser, d’autonomiser toutes les joueuses. On a fait ce pari tous ensemble, à tour de rôle ou sur le ressenti sur chaque match. Se sentir concernée par la dynamique que l’on peut donner au groupe me plaît bien. Sur la feuille de match il y aura un nom mais cela ne sera qu’administratif, l’important reste le terrain", estime Nicolas Flottes. Par ailleurs, il est à noter que Clémence Cabrit poursuit sa rééducation à Capbreton. Pour son retour, aucune date n’est encore arrêtée. Le coach espère toutefois la récupérer d’ici la fin du mois de novembre. Et son retour sera d’autant plus simple que la saison des verte et noire sera bien embarquée. Et ça commence aujourd’hui.

Le groupe ruthéno-primaubois : Terral, Mouysset, Hautcolas, Noubel, Viguier, Bouissou, Savy, Chincholle, Binda, Laval.
J.-M. N.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

441 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard p[...]

54.5 €

Box de garage fermé et sécurisé situé à deux pas du Centre ville et du Jard[...]

230 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE PIÈCE UNIQUE AVEC PETIT PLACARD DE RANGEMENT ET U[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir