Football : Rodez ramène le nul de Sochaux

  • Malgré deux buts de Rémy Boissier, les Ruthénois n’ont pas ramené la victoire de Sochaux.
    Malgré deux buts de Rémy Boissier, les Ruthénois n’ont pas ramené la victoire de Sochaux. C.L.
Publié le , mis à jour

Les Ruthénois, menant 2-0 à la pause, ont concédé un nul rageant à samedi à Sochaux.

Invités en avant match à se montrer plus pragmatique par Laurent Peyrelade, quitte à délaisser une possession de balle, qui dans le football actuel ne rime pas forcément avec résultats, les Ruthénois éprouvaient forcément un goût d’inachevé ce matin au réveil. Comment pourrait-il en être autrement après avoir mené de deux buts et sembler longtemps maîtriser les débats ? Ajouter à ce scénario cruel, le fait que Sochaux était privé de pas moins de sept titulaires pour cette rencontre et l’impression d’être passé à côté d’une sacrée belle affaire monte encore d’un cran.

Car il faut le dire, hier Rodez semblait avoir match gagné à l’issue des quarante-cinq premières minutes. Un premier acte au cours duquel Boissier, dans la zone offensive, et capitaine Bardy, devant un Guivarch efficace, ont clairement sorti leur épingle du jeu. Le défenseur central ruthénois fut ainsi décisif pour écarter en début de match un centre vicieux de Lasme convoité au second poteau par Ambri (8e), puis pour reprendre Bédia, lancé vers le but suite à une perte de balle de Roche (30e). Hormis ces deux micro-frayeurs, et une frappe lointaine de Weissbeck parfaitement stoppée par une manchette de Guivarch (9e), la défense ruthénoise a plutôt rassuré…

Ce qui a forcément permis aux éléments offensifs de se montrer plus entreprenants à l’image donc de Rémy Boissier, auteur de deux coups de génie dans deux styles différents. Le premier dans un de ces exercices de prédilection en réussissant une feuille morte parfaite par-dessus le mur sochalien pour tromper Prévot (15e), puis le second d’une frappe des vingt-cinq mètres en pleine lucarne après une remise de Bonnet juste avant la pause (45e+1).

Bien en place et dégageant une impression de solidité assez nette, les Ruthénois ont longtemps paru maîtriser leur affaire avant de craquer dans la dernière ligne droite de la rencontre face à une formation sochalienne forcément plus portée vers l’avant suite aux changements offensifs d’Omar Daf.

Guivarch évite le drame

Sans grande solution dans le jeu, Sochaux a relancé le suspense grâce à un penalty de Bédia suite à une faute de Douline sur une percée de Paye (67e). La première lame venait de passer et la seconde tombait à cinq minutes de la fin de la partie sous la forme d’une frappe lointaine de Weissbeck qui terminait sa course dans le petit filet de Guivarch (84e).

La fin de partie complètement enlevée illustrait finalement parfaitement le sentiment du verre à moitié plein ou moitié vide pour les deux équipes. Bien servi par Bonnet, Henry écrasait en effet trop sa frappe au moment de redonner l’avantage aux Ruthénois (86e). Mais le scénario aurait pu virer au drame pour les hommes de Peyrelade sans un double arrêt de Guivarch devant Bédia, puis Semedo dans le temps additionnel (90e). Cela aurait toutefois été cher payé pour des Ruthénois qui auront eu tout bon pendant 65 minutes…

Laurent Peyrelade, entraîneur de Rodez : Au final, je n’ai pas trop de regrets car on aurait pu perdre le match en toute fin de partie. À la limite, j’éprouve de la frustration car on doit être meilleur pour concrétiser ce qu’on avait fait en première mi-temps. Sochaux a été meilleur en seconde période, mais on doit être capable de mieux sortir la balle et de peser plus offensivement pour éviter leur retour. Cela fait deux fois que nous sommes rejoints à l’extérieur, c’est forcément un axe de progression. Je regrette surtout le penalty qui les relance car on doit éviter de faire cette faute et laisser une chance à notre gardien. C’est un championnat dense et homogène donc quand la victoire tend les bras, et elles sont compliquées à obtenir, il faut savoir les concrétiser.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

370 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 2 Pièces secteur Faubourg E[...]

549 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement rénové en centr[...]

441 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard p[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir