Les Français restent attachés à leur patrimoine

  • La commune de Brousse possède un très riche patrimoine qui fait son renom.
    La commune de Brousse possède un très riche patrimoine qui fait son renom.
Publié le

En pleine reprise de l’épidémie du Covid-19, la cuvée 2020 des Journées du patrimoine n’a ressemblé à aucune des 36 précédentes. Néanmoins, quelque 13 000 sites ont été ouverts au public en métropole dont le château de Brousse.

Les 19 et 20 septembre, ils ont été nombreux à venir visiter le village médiéval pittoresque situé au confluent du Tarn et de l’Alrance, labellisé plus beau village de France et présentant un admirable ensemble architectural. La visite libre de cette forteresse du Moyen Âge, classée au titre des monuments historiques, a été une belle découverte pour plus de 300 visiteurs.

Grâce à un itinéraire balisé lié aux précautions sanitaires, après avoir franchi un large porche, c’est le chemin de ronde qui retint l’attention avec une vue plongeante coté sud, sur le Tarn et coté nord sur le village. Puis, cet édifice bâti d’abord en bois à partir du IXe siècle et ensuite en pierre au XIe siècle révéla tout ses secrets et son charme. Polygone irrégulier, affublé de tours (tour à gorge ouverte, du prisonnier, de la princesse, du logis des officiers), percé d’archères canonnières, il invite à un retour vers le passé, étant un des plus anciens vestiges de l’architecture médiévale rouergate. Des salles dédiées à l’armement au Moyen Âge, à un musée rural… complétèrent cette visite avec l’exposition permanente de sylvistructures de M. Leron-Lesur.

Un temps clément accompagna les nombreux promeneurs qui arpentèrent les calades les conduisant à l’oratoire et à l’église Saint-Jacques, tous les deux inscrits à l’inventaire des monuments historiques. La commune de Brousse possède un très riche patrimoine qui fait son renom. Pour Philippe Besson, écrivain "ces monuments sont aussi des liens et ils sont notre mémoire".

Signe d’un regain d’intérêt pour ceux-ci, de plus en plus de personnes deviennent amoureuses de leur passé et n’ont qu’un souhait : que ces journées du patrimoine perdurent !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir