Canneseries invite les autres festivals de séries pour sa 3e édition

  • Laëtitia Eïdo fait partie du jury 100% français de Canneseries
    Laëtitia Eïdo fait partie du jury 100% français de Canneseries JOEL SAGET / AFP
Publié le , mis à jour

(AFP) - Canneseries, l'un des rares festivals à maintenir une édition physique malgré la crise sanitaire, accueillera les autres grands festivals de séries pour une carte blanche, lors de sa troisième édition du 9 au 14 octobre.

Séries Mania, annulé cette année, présentera à Cannes la série "Derby Girl", Séries Séries, qui s'est tenu en ligne, animera un débat sur le thème "séries et faits divers" tandis que le festival de La Rochelle, délocalisé à Paris cette année, proposera une séance thématique.

"Canneseries sera cette année le seul festival de séries qui se tiendra en présentiel, nous avons de ce fait une responsabilité particulière", a déclaré mardi Fleur Pellerin, ex-ministre de la Culture et présidente du festival, mentionnant le contexte "douloureux" pour le secteur culturel.

Malgré l'annulation du MipCom, auquel Canneséries comptait s'adosser, ce festival gratuit maintient projections et cérémonies sur la Croisette mais bon nombre d'événements seront virtuels via la plateforme Canneséries Live. Les séries seront notamment mises en ligne 24 heures, à l'heure de leur diffusion cannoise.

En raison des règles sanitaires, il n'y aura pas d'invités américains cette année et beaucoup moins d'étrangers que prévu.

Un jury 100% français avec des personnalités d'envergure internationale a ainsi été constitué pour que les débats puissent avoir lieu en chair et en os: les actrices Laëtitia Eïdo ("Fauda"), Roxane Mesquida ("Now Apocalypse") et Caroline Proust ("Engrenages"), l'acteur Grégory Fitoussi ("La Garçonne"), le compositeur Randy Kerber ("The Eddy") et le réalisateur Jean-Pascal Zadi ("Tout simplement noir").

Du côté de la sélection, le festival a pu garder 6 des 10 séries initialement retenues, dont une majorité de scandinaves.

Le public découvrira notamment la Norvégienne "Atlantic Crossing", série historique à mi-chemin entre "Downtown Abbey" et "The Crown", qui revient sur le parcours de la princesse Martha (interprétée par Sofia Helin) réfugiée aux Etats-Unis pendant la Deuxième Guerre mondiale grâce à son amitié avec le président Franklin Roosevelt (interprété par Kyle MacLachlan).

"Top Dog", adaptation d'un best-seller suédois, "Man in room 301", thriller finlandais, et "Partisan", thriller social suédois sur une communauté écolo, complètent cette sélection scandinave.

S'y ajoutent une comédie russe ("257 reasons to live"), une série israélienne, "Losing Alice", une série néerlandaise, "Red Light", et la comédie britannique "Truth Seekers", signée Nick Frost et avec Simon Pegg.

Deux séries françaises complètent cette sélection : "Moloch", série fantastique d'Arte et "Cheyenne et Lola", un "croisement entre +Thelma et Louise+ et +Breaking Bad+" pour OCS City.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir