Espalion : le projet de nouvelle gendarmerie avance

Abonnés
  • Francine Druon, Éric Picard et  Stéphane Mazars se sont félicités de cette bonne nouvelle pour Espalion.
    Francine Druon, Éric Picard et Stéphane Mazars se sont félicités de cette bonne nouvelle pour Espalion. repro cpa
Publié le

L’annonce en a été faite, ce vendredi 18 septembre par le député Stéphane Mazars et le maire Éric Picard.

Chacun se souvient du problème posé l’an passé. Les locaux de la gendarmerie de la route de Saint-Pierre ne conviennent plus aux militaires qui y étaient logés. En son temps, plusieurs solutions avaient été avancées dont un déménagement de la brigade, pour un temps transitoire, dans les locaux de l’ancienne école Saint-Hilarian, quai du Lot. Une solution qui nécessitait d’importants aménagements et qui fut rapidement abandonnée.

Aujourd’hui, l’État et les élus locaux se sont mis d’accord pour la construction d’une caserne neuve. Un projet immobilier soumis au ministère de l’Intérieur par la Direction générale de la Gendarmerie "qui traduit le souci d’offrir à nos gendarmes des conditions de travail optimales, à la hauteur de leur investissement au profit de nos concitoyens".

Cette "bonne nouvelle" pour Espalion et le Nord-Aveyron a été annoncée, ce vendredi matin en mairie par le député de la circonscription Stéphane Mazars qui est aussi le rapporteur du budget sécurité pour la Commission des lois à l’Assemblée Nationale et le maire (accompagné de Francine Druon, correspond défense de la commune), qui se sont réjouis de voir Espalion dans la liste de la douzaine de projets retenus en France par L’État et envisageables à court terme.

Première esquisse du projet

Cette nouvelle caserne de gendarmerie pourrait voir le jour, toujours sur la route de Saint-Pierre, entre le centre-ville et la rocade sur un terrain à La Barthe actuellement propriété de la mairie qui le rétrocéderait à une société ayant le statut de bailleur social.

Celle-ci aurait la charge de mener ce projet dont le montant d’investissement serait de l’ordre de 5 millions d’euros.

Un projet éligible à subventions par l’État et ensuite financé par les loyers versés au propriétaire.

Un projet qualifié de "tête de pont" pour le Nord-Aveyron qui offrirait aux militaires affectés des conditions de travail très satisfaisantes et à leurs familles une bonne qualité de vie.

Un investissement qui se veut aussi un coup de pouce non négligeable pour l’économie locale avec un chantier imposant et une large contribution à l’amélioration de la sécurité de la population. Reste maintenant à faire avancer rapidement le projet.

C’est en tout cas l’espoir des élus locaux, et certainement des militaires affectés à Espalion.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

44000 €

EXCLUSIF, à 5 minutes du centre ville d'ESPALION, appartement de Type 2 de [...]

197950 €

Belle surface pour cet appartement de 123,40m2, il se compose d'une grande [...]

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir