Fusillade, braquage : les assises s’ouvrent à l’Occitanie au tribunal de Rodez

Abonnés
  • Me Elsa Cazor, avocate au barreau de l’Aveyron, plaidera de nouveau devant la cour d’assises de l’Aveyron,  cette fois dans le cadre d’une affaire de braquage à Perpignan, jugée en appel.
    Me Elsa Cazor, avocate au barreau de l’Aveyron, plaidera de nouveau devant la cour d’assises de l’Aveyron, cette fois dans le cadre d’une affaire de braquage à Perpignan, jugée en appel. Archives Mathieu Roualdés - Mathieu Roualdès
Publié le

Un seul dossier aveyronnais sera traité lors de la prochaine session d’assises au tribunal de Rodez, du 19 au 30 octobre. Pour le reste, il fera office de cours d’appel.

Deux morts lors d’une fusillade à Montpellier, braquage à Perpignan… la cour d’assises de l’Aveyron prendra des couleurs régionales, du 19 au 30 octobre prochain. Après une grande première au mois de mai dernier, le tribunal de Rodez fait de nouveau office de cour d’appel, histoire de venir en aide à ses homologues montpelliérains et perpignanais, particulièrement voire totalement engorgés. "Avec nos moyens – aucun poste vacant du côté de la magistrature de siège et du parquet, NDLR –, nous sommes amenés à traiter de plus en plus de dossiers en appel", confiait d’ailleurs récemment Robin Planes, le nouveau président du tribunal judiciaire de Rodez.

Ainsi, après une affaire d’agressions sexuelles et de viol en récidive à Capdenac-Gare les trois premiers jours, les jurés aveyronnais, et la substitut du procureur Fanny Moles dans le rôle d’avocat général, se pencheront sur le cas de Rabeh Souihel, condamné à 20 ans de réclusion en première instance devant la cour d’assises de l’Hérault, l’an passé. Comme lors de son premier procès, ce trentenaire devrait une nouvelle fois nier tout lien avec une fusillade datant d’août 2014 dans un quartier populaire de la ville. Elle avait coûté la vie à deux jeunes hommes, sur fond de trafic de drogue, et indigné les pouvoirs publics. "Je ne veux pas que Montpellier devienne Chicago", avait notamment réagi le maire de Montpellier à l’époque, Philippe Saurel. Ancien militaire, Rabeh Souihel est accusé d’avoir ouvert le feu ce soir-là et encourt 30 ans de réclusion criminelle. Il sera défendu par Me Baptiste Scherrer et Me Fabrice Baboin durant les quatre jours de débats, les 22, 23, 26 et 27 octobre.

L’avocate ruthénoise Elsa Cazor à la défense

Cette session d’assises automnale se conclura par une autre affaire en appel, celle d’un braquage à Perpignan remontant à 2015. Deux accusés prendront place dans le box : Abdallah Mouedden et Farid Ouzene. Ces amis, au long parcours de délinquant, sont accusés d’avoir violemment volé la voiture et le sac d’une dame sur un parking de supermarché en plein jour. "Nous, à Grenoble, on ne se dispute pas, on se tire dessus […] on règle les problèmes au 7,65 mm", avait expliqué devant les jurés de la cour d’assises des Pyrénées-Orientales l’un des deux accusés, originaire de l’Isère… Avant d’être condamné à 8 ans de prison, quand son aîné, Farid Ouezene, en récidive, écopait lui de 15 ans. Dans l’Aveyron, ce dernier sera assisté par la jeune avocate ruthénoise, Elsa Cazor. Histoire d’offrir un peu d’intérêt local à cette session d’assises.

 

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

308 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée ouvert sur salon [...]

432 €

LOCATION APPARTEMENT T2 SANS FRAIS D'AGENCE T2 2e : sas entrée avec placard[...]

564 €

LOCATION SANS AUCUN FRAIS D'AGENCE 3 Pièces situé sur le tour de ville à pr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir