Le bilan de "Flagn’Art" est positif

  • Les rues du village ont prisde l’envergure durant l’été.
    Les rues du village ont prisde l’envergure durant l’été.
Publié le

Durant plusieurs semaines au cœur de l’été, le village a accueilli une exposition éclatée sur plusieurs lieux.

Avec 16 exposants dans des disciplines variées, de la sculpture sur bois à la céramique, de la photo sur bâches à l’édition d’art, l’exposition éclatée "Flagn’Art 2020", vue par plus de 430 visiteurs, s’inscrit dans son objectif : promouvoir les modes d’expression multiculturels centrés sur l’image, les arts plastiques et l’écriture.

L’association Porteurs de Toiles est donc satisfaite de cette 4e édition.

"On constate que, cette année, beaucoup plus de Flagnacois et d’habitants du bassin, sont venus découvrir les œuvres présentées, familles avec enfants, retraités, cadres ou ouvriers…", se félicitent les organisateurs.

La manifestation "Flagn’Art", pour sa 4e édition, commence à bénéficier du précieux "bouche-à-oreille", à être identifiée comme lieu de "sortie" dans la région. Il s’agit bien d’une sortie culturelle mais hors galerie ou musée, donc plus accessible pour la plupart, et s’inscrivant dans un parcours permettant aussi de (re) découvrir le patrimoine bâti de la commune et l’évolution de son inscription dans le paysage de la vallée. "On a d’ailleurs pu constater cet intérêt pour l’environnement local par la participation marquée aux quatre visites guidées organisées par l’ATVL (Association pour le Tourisme en Vallée du Lot) et animées par André Romiguière durant la manifestation", soulignent Colette Marin et André Stengele. À côté d’une forte présence du public local et départemental, on note aussi une proportion plus large de provenances extérieures à l’Aveyron. Des visiteurs de Bordeaux ou de Haute-Savoie, de Bretagne ou de Provence et même de Grande-Bretagne, se sont manifestés. Influence Covid ?

C’est en tout cas la première fois que "Flagn’Art" attire un public d’origines aussi diverses (sur 38 provenances déclarées, 20 sont hors Aveyron et département limitrophes). En général, le retour des exposants est bon. L’installation des 44 bâches du photographe André Hemelrijk, tout au long des rues et places du parcours a manifestement marqué les visiteurs. C’était un signe d’affirmation de l’ensemble de la manifestation, indiquant en permanence la présence d’un parcours artistique à découvrir. En tout cas, Flagnac bénéficie d’une notoriété certaine grâce à cette expo, un projet valorisant pour le village.

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Flagnac

212000 €

12 Km Decazeville, Maison de 2009 (190m2 habitable) sur 3000 m2 de terrain [...]

294000 €

3 KM DECAZEVILLE-sur hauteur, belle villa en excellent état ( environ 180m2[...]

298000 €

Sur les hauteurs de Decazeville : Agnac : Belle maison de construction trad[...]

Toutes les annonces immobilières de Flagnac
Réagir