Bessuéjouls : Régine Thémines a mis les pieds dans le pot

  • Un large choix de produits.
    Un large choix de produits. Repro CP -
  • Régine Thémines a mis les pieds dans le pot Régine Thémines a mis les pieds dans le pot
    Régine Thémines a mis les pieds dans le pot Repro CP -
Publié le , mis à jour

À Bessuéjouls, la confiture, la gelée, et les fruits plus globalement, ont trouvé avec Ti’po Loco une petite société à leurs pieds.

Régine Thémines en avait plein le dos. Au sens propre, comme au sens figuré. Il lui fallait impérativement changer d’orientation professionnelle sous peine d’y laisser trop de plumes.

Voilà quelques années, elle abandonne donc son travail chez un gros opérateur d’électricité pour se mettre en "harmonie avec la nature", comme elle dit. Une harmonie qu’elle cultive depuis trois ans dans l’ancienne ferme des grands-parents de son mari, à Bessuéjouls, dans le nord-Aveyron, à une encablure du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est là que, depuis 2017, Régine Thémines a mis les pieds dans le pot. Le pot de confiture pour être précis. C’est là qu’elle a créé son affaire, baptisée "Ti’po Loco".

" Ti’po parce que j’adore la Martinique, où mon fils a vécu, et que par là-bas, ils disent comme ça quand ils parlent d’un petit pot, explique-t-elle. Et loco parce que ce virage dans ma vie était un peu fou et que les produits que je propose sont locaux. Il y a un double sens en fait. "

Un double sens pour une seule direction : celle de proposer des produits à base des fruits qu’elle cultive dans sa ferme. Confitures, gelées, herbes aromatiques, tisanes, champignons secs (et pâtes de fruits sur demande) sont en rayons.

Associations insolites

Le tout est 100 % maison, ou presque, de la cueillette dans les vergers et les champs de la ferme, à la transformation dans un atelier spécialement aménagé sur place. Seules les saveurs banane, orange et pêche, assez peu prolifiques sous les latitudes aveyronnaises, s’en viennent de plus loin. Ce qui n’est pas le cas des myrtilles, des prunes sauvages, de la crème de marrons, des gelées de nèfles ou d’orties, toutes made in Bessuéjouls.

Le tout compose un catalogue de douceurs locales qui renferme une soixantaine de parfums différents, avec des associations insolites, comme framboise-poivron, abricot-melon-gingembre, ou encore pomme-coing-miel…

Les particuliers en vente directe, quelques commerces de proximité et quelques comités d’entreprise sont parmi les principaux clients de "Ti’po Loco". Une enseigne qui, malgré le contexte très particulier du moment, ne connaît pas du tout la crise, bien au contraire.

" J’aurais presque du mal à répondre à la demande, commente dans ce sens Régine Thémines. En fait, depuis le confinement, on sent bien que beaucoup de gens recherchent des produits locaux. J’ai d’ailleurs beau leur dire et leur répéter que l’atelier où je travaille n’est pas un espace de vente, ils viennent quand même ici pour acheter. Et le bouche-à-oreille fait le reste et amplifie encore tout ça. On est en septembre et je n’ai quasiment plus de stocks. C’est comme si on était après les fêtes de Noël…"

En parlant de Noël, Ti’po Loco prend d’ores et déjà les commandes pour la fin d’année. Une fin d’année qui s’annonce riche en sucre vu l’engouement de ces derniers temps.

Contact : 06 08 74 55 00, ou par mail, contact@tipoloco.com.

François Cayla
Voir les commentaires
Réagir