La salle de musculation de la MJC de Rodez tient la distance

  • David Marois et Jean-Marie Solassol, responsable de la salle de musculation.
    David Marois et Jean-Marie Solassol, responsable de la salle de musculation.
Publié le

La salle de musculation de la MJC attire un public fidèle. Les activités sont encadrées par des bénévoles, dont le responsable Jean-Marie Solassol. Elle s’est équipée récemment de nouveaux appareils.

Alors que les salles de sport s’essoufflent, à cause de la crise sanitaire, la salle de musculation de la MJC continue sur un rythme régulier. Bien sûr qu’il n’y a pas les foules d’avant Covid, mais la fréquentation est là.

Cela tient certainement à l’esprit d’entraide, cultivé par les fondements des MJC. "La salle fonctionne grâce aux bénévoles. Sans Bastien, Romain, Thomas, William, la salle ne pourrait pas recevoir les personnes désireuses de pratiquer la musculation, en toute sécurité", explique David Marois, responsable des clubs d’activités de la MJC.

À ce groupe de bénévoles, il faut y ajouter Jean-Marie Solassol. Cela fait treize ans maintenant que ce responsable du club officie à la MJC. Il y est entré comme simple bénévole, avant d’intégrer le conseil d’administration. "Petit à petit, je voulais savoir comment fonctionne une MJC. J’ai pris quelques responsabilités", dit-il modestement.

Jean-Marie Solassol fait partie des 230 bénévoles qui mettent de l’huile dans les rouages pour faire tourner le moteur de la maison des jeunes.

Grâce aux bénévoles, les culturistes et autres pratiquants de la musculation payent aussi leur licence beaucoup moins cher. Pour le club de la MJC, il faut débourser 120 € à l’année (contre plusieurs centaines d’euros, dans les salles privées).

"Pour ce prix-là, nous n’avons pas le même matériel non plus, si l’on se compare aux autres salles de la ville", souligne le responsable. La MJC vient toutefois d’investir 5 000 € dans des équipements, qu’elle souhaite moderniser régulièrement. En attendant de renouveler l’ensemble des appareils, la salle de la MJC peut s’enorgueillir de nombreux atouts.

Elle donne sur une vue imprenable côté de Layoule, par exemple. "Quand on pratique, on n’a pas l’impression d’être confiné", dit Jean-Marie Solassol, en montrant le paysage qui s’ouvre devant lui. La salle possède plusieurs douches refaites à neuf, de la musique pour travailler dans une ambiance conviviale et bien sûr l’encadrement par les bénévoles. Les mineurs, par exemple, sont encadrés de 17 heures à 20 heures, tous les mercredis.

Tous comme les adultes (qui peuvent venir pratiquer librement), ils disposent d’un pôle cardio, renforcement, étirement, etc.

À noter, en revanche, qu’il n’y a pas de cours individuels ou collectifs. Les personnes travaillent sur les machines et sont guidées par les animateurs, quand ils sont présents.

La salle est ouverte de 9 heures à 20 h 30, en semaine et le samedi de 9 heures à 12 heures et de 13 heures à 17 heures.
Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

367 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée, un séjour [...]

318 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE PIECE PRINCIPALE AVEC CUISINE, UNE CHAMBRE ET SAL[...]

224500 €

Appartement duplex de 158m2 au dernier étage avec ascenseur : il possède d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir