Le défi des 9 diagonales contre la sclérose en plaques

Abonnés
  • Luc Pace pourra compter sur le soutien d’un préparateur mental et d’un coach sportif, à distance.
    Luc Pace pourra compter sur le soutien d’un préparateur mental et d’un coach sportif, à distance.
Publié le

Luc Pace va se lancer dans ce challenge afin de lever des fonds pour la recherche.

C’est aussi l’histoire d’une amitié. Luc Pace, ancien cadre dirigeant et sénateur de la Jeune chambre internationale (JCI), a réalisé l’intégral des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle depuis le Puy-en-Velay, soit près de 1 700 km, l’an dernier. Dans ses moments de moins bien mentalement, le quinquagénaire pensait à son amie Natasha Burg, 38 ans aujourd’hui, championne de France de football avec le TFC, dont la carrière a été brutalement stoppée par la sclérose en plaques quand elle avait 22 ans. "J’ai pensé à la rage qu’elle avait pour faire une partie des 100 km de Millau, précise Luc Pace. Quand je suis revenu, je l’ai appelé pour lui parler de l’idée de faire les neuf diagonales, qui est une cyclosportive à la base. D’après ce que j’en sais, ce défi n’a jamais été réalisé à pied."

L’objectif ? Faire parler de la sclérose en plaques et lever des fonds pour la recherche. Au total, Luc Pace va parcourir près de 11 000 kilomètres, soit environ 18 333 000 pas : "L’idéal serait un euro de don à chaque pas", glisse le principal intéressé, qui doit aussi boucler un budget estimé à près de 45 000 €, notamment en matière d’hébergement, de repas et de matériel. Pour avoir davantage de visibilité, Luc Pace a été soutenu par l’agence de communication millavoise Sésame, avec la création d’un site internet, des réseaux sociaux, et d’une chaîne Youtube, pour partager ses péripéties.

Un défi sportif et humain

Pendant les huit premières années de sa maladie, Natasha Burg e a pu bénéficier d’un traitement de fond. Après une poussée, les traitements de fonds ne suffisant plus, elle a dû subir des perfusions mensuellement. À ce jour, son périmètre de marche se limite à 800 mètres, contrainte le plus souvent de se déplacer avec un scooter électrique à quatre roues. "J’espère pouvoir l’accompagner sur une partie de l’étape, je n’ai même pas les mots pour le remercier de ce qu’il fait", témoigne la fondatrice de l’association Neuro’Run. " Natasha est notre petit soleil. Nous n’avons pas le droit de nous plaindre, répond Luc Pace. L’effort que je vais fournir pour ces neuf diagonales, c’est ce que vivent les malades tous les jours."

Le marcheur aimerait partir autour du 22 octobre, comme un passage de relais avec l’arrivée du tour de la Mémoire à Saint-Affrique.

Sinon, les options d’un départ en janvier ou en avril prochains sont évoquées. Quelle que soit l’option retenue, Luc Pace s’arrangera pour être à Millau pour les 100 km, "pour la symbolique". En tout, l’homme de défi table sur un périple de près de 480 jours.

Pour tenir physiquement et mentalement, il peut compter sur le soutien de préparateurs, ainsi qu’au réseau du Rotary, de la JCE, ou l’association française des sénateurs de la JCI. Des évènements sont d’ores et déjà organisés le long du périple, pour lever des fonds et soutenir à leur manière ce défi un peu fou contre la sclérose en plaques.

loïc bailles
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

523 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement avec vue degage[...]

31 €

RODEZ : Centre Ville, emplacement de parking dans garage double.[...]

441 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard p[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir