L'achat de cette boisson au cola peut directement aider des associations en France

  • Community Cola, la marque de cola alternatif propose une boisson vegan et sans gluten à base d'extraits naturels de fruits et d'épices telles que la noix de cola et la vanille, certifiée FairTrade-Max Havelaar.
    Community Cola, la marque de cola alternatif propose une boisson vegan et sans gluten à base d'extraits naturels de fruits et d'épices telles que la noix de cola et la vanille, certifiée FairTrade-Max Havelaar. Courtesy of Community Cola
Publié le , mis à jour

(ETX Studio) - La consommation solidaire a de beaux jours devant elle. Après les T-shirts solidaires, voici le Cola solidaire. La marque allemande de boissons Community Cola propose de reverser une partie des bénéfices de ses ventes à des associations locales qui contribuent à une meilleure cohésion sociale. Une belle initiative d'ores et déjà lancée avec des associations basées à Paris et à Lyon.

Fondée en 2018, Community Cola est une marque de cola solidaire née en Allemagne. Deux ans plus tard, cette marque qui se définit comme "une véritable alternative à certaines marques historiques" vient s'installer en France. Une bonne nouvelle puisqu'au-delà de vendre un produit de consommation, la marque s'engage concrètement pour aider financièrement des associations à l'échelle locale.

L'idée est simple : la marque de boisson propose de partager une partie de ses bénéfices avec des associations. Pour un prix de vente conseillé à 3,50 euros, Community Cola s'engage à reverser cinq centimes pour chaque bouteille vendue, indique le communiqué de presse. Ces bénéfices sont alors reversés dans un fonds de dotation qui partagera l'argent entre les différents projets communautaires.

Favoriser un impact positif

Cette "démarche sociale forte" a pour but de venir en aide à des "projets à impact social positif à un niveau local". C'est dans cet état d'esprit que la marque allemande vient d'annoncer les deux premières associations françaises qui bénéficieront de ce financement. La première est l'association Au Tambour à Lyon qui s'évertue à venir en aide aux femmes isolées, victimes de la précarité et de violences en ouvrant le premier lieu non-mixte dans la métropole lyonnaise. La seconde association est L'Assiette Migrante. Cette association parisienne milite pour le "vivre ensemble" et vient en aide aux personnes exilées et migrantes en leur proposant des repas. Un lieu où les bénévoles se côtoient et préparent les repas en utilisant les circuits courts, notamment les invendus.

D'autres associations peuvent déposer leur candidature si elles respectent quelques critères de sélection. Pour cela, il faut être impliqué à un niveau local, apporter une contribution positive, être située dans une ville où est vendue la marque Community Cola. D'autres critères qualifiés de "spéciaux" sont favorisés quant à la sélection des projets. Les associations ou projets ayant "pour but et pour effet de rassembler des personnes d'âges, d'origines, de religions, de santé, de capacités physiques ou mentales, d'éducation, d'orientation sexuelle différentes et d'offrir une possibilité ou un espace d'échange respectueux" ou ceux "dont les activités ou résultats profitent au plus grand nombre" et "apportent une contribution durable" seront privilégiées. Soucieuse de respecter ses valeurs, la marque de boisson non alcoolisée propose en plus de sa version originale une version sans aspartame et refusera même tous les projets "destinés aux enfants et aux jeunes de moins de 15 ans" pour ne pas les inciter à consommer des boissons sucrées.

En France, les boissons Community Cola sont disponibles sur le site de Frichti et dans certains établissements.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir