Restrictions d'eau : le niveau d'alerte 1 fait un retour partiel

  • Sont concernés les secteurs de Dourdou de Conques, Diège, Aveyron amont (et Serre), Aveyron médian, Alzou, Serène, Dourdou de Camarès amont et Rance. Sont concernés les secteurs de Dourdou de Conques, Diège, Aveyron amont (et Serre), Aveyron médian, Alzou, Serène, Dourdou de Camarès amont et Rance.
    Sont concernés les secteurs de Dourdou de Conques, Diège, Aveyron amont (et Serre), Aveyron médian, Alzou, Serène, Dourdou de Camarès amont et Rance. Repro CP
Publié le

Plusieurs bassins connaîtront de nouvelles restrictions à compter de samedi 3 octobre, notamment en termes de prélèvements et arrosages.

Les conditions climatiques de ces derniers jours, avec des apports d’eau considérables, ont été favorables pour le milieu naturel. Ainsi l’hydrologie des cours d’eau a retrouvé un niveau satisfaisant permettant de lever les restrictions en cours sur la majorité des secteurs.
Toutefois, sur certains bassins, bien qu’ayant retrouvé un niveau acceptable, il est nécessaire de maintenir un premier niveau de restriction. En effet, sur ses bassins dits sensibles, la vigilance reste de mise jusqu’à la fin de période d’étiage.
À compter du samedi 3 octobre à 0h00, des restrictions entrent en application sur les secteurs de Dourdou de Conques, Diège, Aveyron amont (et Serre), Aveyron médian, Alzou, Serène, Dourdou de Camarès amont et Rance.

Les restrictions concernent : 

• l’interdiction des prélèvements agricoles sur la plage horaire 14 h à 18 h ;
• la mise en œuvre des tours d’eau de niveau 1 tels que définis par les
organismes uniques de gestion collective des prélèvements agricoles ;
• la fermeture de toutes les prises d’eau en rivière destinées à l’alimentation de retenues ;
• l’interdiction d’arroser les terrains de golf de 8heures à 20heures (pour une  alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou
souterraines) ;
• la réduction de la consommation hebdomadaire d’eau de 15 % à 30 % (pour une alimentation à partir d’un prélèvement dans les eaux superficielles ou souterraines) ;
• l’interdiction de pratiquer du canyoning et de l’aquarandonnée sur les cours d’eau et parties de cours d’eau classés en 1re catégorie piscicole ;
• l’interdiction de prélever de l’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage personnel. 

Toutes les restrictions sur les prélèvements d’eau potable sont levées.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir