Trois adolescentes inventent une nouvelle application pour venir en aide aux personnes atteintes de démence

  • Selon Health Service Executive, 55.000 personnes sont atteintes de démence en Irlande et 50 millions de personnes dans le monde en 2020.
    Selon Health Service Executive, 55.000 personnes sont atteintes de démence en Irlande et 50 millions de personnes dans le monde en 2020. adamkaz / Istock
Publié le

(ETX Studio) - Vous voulez aider une personne atteinte de démence ? Il y a une application pour ça. "Memory Haven" vise à aider les personnes souffrantes de cette maladie en rassemblant des fonctions nécessaires. Appels, photos, jeux... et même de la musique, les trois jeunes femmes ont pensé à tout. Un projet qui a déjà remporté un prix avant même d'être lancé.

Tout est parti de la mort de la mère de leur mentor Evelyn Nomayo, souffrant de démence. "Nous avons découvert que la démence n'est pas qu'un gros problème en Irlande mais en fait globalement", a déclaré Margaret Akano, 17 ans à la BBC. "La mère de notre mentor est décédée à cause de la démence. Donc ça nous semblait juste de créer une application pour aider", a expliqué Rachael Akano, 15 ans, à la BBC. "Elle était couturière et elle avait l'habitude d'apprendre aux gens à coudre", a expliqué Evelyn Nomayo à propos de sa mère. "Mais à cause de la démence, elle n'était même plus capable de coudre. Elle a découvert que c'était quelque chose qu'elle était supposée savoir mais qu'elle ne connaissait plus. Elle partait doucement", a-t-elle poursuivi. Evelyn Nomayo a fondé Phase Innovate, une organisation à but non lucratif dédiée à réduire les inégalités de genre et d'origine dans les sciences, technologies, ingénieries et mathématiques (STIM ou STEM).

Pour lutter contre la perte de mémoire

Avec Joy Njekwe, 17 ans, les trois adolescentes irlandaises nigériennes se sont donc lancées dans le développement d'une application comprenant plusieurs fonctionnalités pour aider les personnes atteintes de démence. Baptisée Memory Haven ("le refuge de la mémoire"), l'application permet de centraliser les contacts importants à contacter en cas d'urgence, ou son médecin, de programmer des alertes, d'avoir un suivi de son état de santé. En tout, six fonctionnalités sont disponibles. L'application permet également d'écouter de la musique en fonction de son humeur. Grâce à une technologie de reconnaissance faciale, l'application Memory Haven propose alors une playlist adaptée pour remonter le moral. Une galerie d'images est également disponible ainsi que des jeux qui permettent de muscler son cerveau pour retarder les effets de la maladie d'un manière ludique.

Une belle initiative déjà récompensée d'un prix lors du Technovation World Summit, battant à plates coutures 1.500 autres projets de 62 pays différents. Cette compétition vise à encourager les jeunes filles à s'intéresser au STEM (science, technology, engineering and technology) en les motivant à trouver des solutions aux problèmes de la société au sein de leur communauté.

En lançant leur application, Rachel, Joy et Margaret espèrent aider le plus de monde possible atteint de démence. "Notre but en lançant Memory Haven était d'essayer d'aider le plus de familles, de personnes, et de communautés que possible parce que nous savons personnellement combien c'est dur de connaître quelqu'un souffrant de démence", a confié Rachel à la BBC. "J'espère aussi que cette app va inspirer d'autres jeunes personnes à s'intéresser à la technologie et réaliser les opportunités que nous avons pour faire une différence dans nos communautés", a ajouté Margaret.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir