Bernard Vidal : "Il n’y aura pas de hausse d’impôts"

Abonnés
  • Bernard Vidal, adjoint au maire en charge des finances, explique avec pédagogie le budget 2020.
    Bernard Vidal, adjoint au maire en charge des finances, explique avec pédagogie le budget 2020.
Publié le

Un budget c’est tout à la fois le cœur et le poumon de la vie d’une collectivité locale. Pas toujours simple à expliquer, il n’en demeure pas moins scruté par les contribuables. En particulier, dès lors qu’il est question d’impôts locaux. Maire adjoint en charge des finances, Bernard Vidal revient sur le budget 2 020 de la commune de La Fouillade, voté début juillet dernier.

Pouvez-vous nous expliquer qu’elles sont les grandes lignes du budget 2020 de la commune ?

D’abord, il faut savoir qu’un budget se décompose en deux, avec la section de fonctionnement qui permet de gérer le quotidien et la section investissement dévolue aux travaux importants.

Par exemple la section fonctionnement englobe les charges de personnel qui, pour 2020, se situent à 32 % de l’ensemble, ce qui nous positionne dans la moyenne nationale. 40 % sont à imputer aux services généraux et 6 % aux intérêts d’emprunt.

Ce qui me permet d’ajouter que nous avons un très bon taux d’endettement et une dette très faible nous autorisant certains engagements. Enfin, le restant autour de 22 % est affecté à l’investissement. En gros, c’est l’épargne qu’on fait basculer sur le budget investissement afin de l’équilibrer. Les recettes de fonctionnement proviennent à 47 % de la fiscalité, à 36 % des dotations de l’État, à 11 % des produits de services, essentiellement les recettes de la restauration scolaire, et à 6 % pour divers postes.

Nous sommes sur un budget de transition afin de clôturer l’investissement de 2019, dont un million d’euros a été consenti pour l’aménagement de la RD 922, avec les incertitudes liées à la pandémie. Le total du budget fonctionnement est de 1 218 335 €.

Qu’en est-il au niveau

de la fiscalité ?

Les taux des impôts restent inchangés, il n’y aura donc pas de hausse. Ce qui demeure pour nous une constante dans la continuité. Tout comme une dette faible et un autofinancement élevé. Autant de révélateurs de la bonne santé financière de la commune de la Fouillade.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Marie-Hélène REGOURD
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

148400 €

Dans le village, jolie maison ancienne de 105m2 sur 2 étages, avec un jardi[...]

152500 €

.Splendide corps de ferme en granit sans vis à vis comprenant une habitatio[...]

451 €

A louer T3 RDC dans petit collectif à Lafouillade : 1entrée - 1 séjour avec[...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?