Football : quel est le problème avec la défense de Rodez ?

Abonnés
  • Les défenseurs Bardy, Roche et Chougrani, ont été en difficultés samedi à Clermont.
    Les défenseurs Bardy, Roche et Chougrani, ont été en difficultés samedi à Clermont. - Jean-Louis Bories
Publié le , mis à jour

Lourd revers 3-0 et dixième but encaissé cette saison, samedi soir à Clermont. Le Rodez Aveyron football a mal à sa défense. Et c’est assez inhabituel.

Que se passe-t-il au sein de l’arrière-garde aveyronnaise qui a laissé trembler ses filets pour la dixième fois en seulement six matches, samedi dans un naufrage à Clermont (3-0) ? Elle dont la solidité porte l’équipe tout entière depuis tant de mois. Elle sur laquelle s’appuie le jeu rapide et de contres d’un club passé du CFA à la Ligue 2 il n’y a pas si longtemps que cela. D’autant plus surprenant que les hommes qui la composent n’ont pas changé. Ne faut-il pas y voir une remise en cause de la nouvelle animation du jeu? Est-ce, déjà, véritablement inquiétant?

Bardy: «Avec ces stats-là, on ne restera pas en Ligue 2 »

« Avec ces stats-là, on ne restera pas en Ligue 2, donc il faut bosser pour inverser la tendance », a réagi après le match le capitaine et patron de la défense, Pierre Bardy. Le statut de pire défense du championnat (à égalité avec Chambly et Ajaccio) ne lui seyant évidemment pas. « C’est une défaite qui fait mal », a-t-il encore avoué.

«Le goalaverage, c’est important en Ligue 2, il faut que l’on soit capable d’être plus compact, a, pour sa part, souligné le coach aveyronnais Laurent Peyrelade. Que l’on soit plus rigoureux. On a manqué de justesse technique. » Et on ne peut pas contredire l’ancien Manceau. L’écart entre les deux équipes à ce niveau-là ayant été criant samedi soir sous les pluies auvergnates incessantes.

«On a peut-être été trop ambitieux dans ce qu’on voulait faire, surenchérit Peyrelade. Et on n’a pas réussi à le mettre en place. C’est peut-être aussi parce que ce n’est pas adapté face à une équipe du top 6, 7 ou 8. » De là à évoquer un certain plafond de verre que les Ruthénois seraient en train d’atteindre? «Je ne crois pas, répond sans sourciller l’entraîneur. Après, il ne faut pas se tromper de chemin, d’objectif. On va encore grandir, corriger ce qu’on a mal fait ce soir (samedi soir). Ça doit nous servir. » Et d’enchaîner: «On ne va pas dire untel ou untel a souffert, mais on est plutôt sur une réflexion sur l’équilibre de l’équipe. Cela a aussi le mérite de rappeler à tout le monde qu’il y a du travail, que le haut du panier en L2, c’est ça ! »

Peyrelade: « Ça prouve à certains joueurs qui ont des envies de jouer qu’on est en L2 »

Pour autant, et sans les identifier, Peyrelade n’a pas ménagé certains de ses hommes en conférence d’après-match au moment de répondre des errements défensifs entrevus, surtout sur les côtés. «Ça prouve à certains joueurs qui ont des envies de jouer qu’on est en L2, a-t-il envoyé. Que quand on veut jouer un peu plus haut, on n’est pas forcément dans notre créneau. À nous de trouver les bons ajustements, la bonne hauteur pour pouvoir être moins en danger. »

Un constat corroboré par Bardy. «Ils (les Clermontois) ont fait beaucoup de différences sur les côtés. Il faut dire que le match a pas mal changé dès lors qu’ils ont marqué très tôt ce premier but. Derrière, on voulait égaliser. On s’est peut-être un peu trop dévoilé, et leurs ailiers nous ont fait mal. »

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

119000 €

Dans une copropriété proche du centre ville, vous trouverez, au premier éta[...]

538 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement avec vue degage[...]

361 €

Proche de l'IUT et du Lycée Monteil : bel appartement T1 bis duplex avec un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir