Des travaux ralentissent une nouvelle fois le train de nuit Rodez-Paris

  • Le Rodez-Paris demande  du temps…
    Le Rodez-Paris demande du temps…
Publié le , mis à jour

Départ à 22 h pour une arrivée à 9 h 23, ou départ à 19 h 40 pour une arrivée à 6 h 50 sont les nouveaux horaires du trajet le week-end en raison de travaux. En semaine, le Rodez-Paris part à 22 h 40 et arrive à 8 h 19.

Un passager qui prenait pour une rare fois le train de nuit reliant Rodez à Paris avait glissé un jour : "Ça a son charme, mais cela résiste mal à la concurrence aérienne". C’était en septembre. À une période où le train quittait l’Aveyron peu avant 23 heures et arrivait en gare d’Austerlitz à l’aube, peu avant 7 heures. Aujourd’hui, pas sûr que le même passager use du mot "charme". Peut-être dirait-il simplement : que c’est long !

Pas de travaux le week-end

Une nouvelle fois, le Rodez-Paris bat des records de temps. Surtout le week-end. Le train quittant Rodez à tout juste 22 heures arrive dans la capitale à… 9 h 23 ! Soit presque douze heures de trajet pour environ 700 kilomètres. Raillé dans les médias pour cela en novembre dernier, le Rodez-Paris oblige une nouvelle fois les usagers à tirer le signal d’alarme. S’ils entendent que, depuis le 5 octobre, des travaux effectués en semaine sur la ligne Paris-OrléansLimoges-Toulouse nécessitent un tel aménagement d’horaires, ils s’interrogent en revanche sur les raisons pour lesquelles, ces horaires "dégradés " sont maintenus les trois nuits du week-end (vendredi, samedi, dimanche), qui sont, qui plus est, les plus fréquentées. Et ce, alors qu’il n’y a pas de travaux.

"Volonté de maintenir ces horaires ?"

Cela, alors que le Gouvernement, par la voix de son ministre des transports, Jean-Baptiste Djebarri a fait savoir haut et fort qu’il voulait conforter et améliorer les trains de nuit existants, dont le Rodez- Paris. Et à un moment ou le Premier ministre Jean Castex débloque 280 millions d’euros pour rapprocher Clermont-Ferrand de Paris.

" Cette détérioration de l’horaire le week-end est justifiée par un manque de personnel en gare de Brive-la-Gaillarde pour assurer la manœuvre (accrochage et décrochage) de la rame. Ce manque de personnel a déjà été la cause de la suppression de ce train les jours de semaine en juillet et août derniers. En pleine saison touristique, le train n’avait donc circulé que le week-end, au lieu d’être quotidien comme demandé dans la convention d’exploitation " fait-on ainsi remarquer du côté des usagers mécontents. Qui ne manquent pas d’exposer leurs craintes dans un communiqué : " En laissant perdurer la situation de dégradation horaire et en maintenant les sous-effectifs qui induisent une fragilité d’exploitation et qui ne permettent pas le retour à la normale, la SNCF souhaite peut-être rendre cet horaire définitif. Cela lui permettrait de faire des économies puisque le train de nuit circule de fait couplé à un Intercité de jour. Cependant cette situation n’est pas acceptable en termes de qualité de service. Il est nécessaire de retrouver ses horaires nominaux (arrivée à Paris à 6 h 52 et départ de Paris à 22 h 10) ".

Au regard du planning de réservation de la SNCF, un retour à la normale est prévu durant le mois de décembre. Avec des horaires plus "charmants". Quant à l’amélioration de cette ligne, la manifestation qui a eu lieu ce mardi à Bayonne, où l’on ne voit rien venir quant à la relance du train de nuit malgré des promesses, laisse à penser que les rebondissements autour du Rodez-Paris ne sont malheureusement pas terminés.

Du temps, de la patience ou de l’argent

Concrètement, si vous voulez vous rendre à Paris par le rail ce vendredi, soit vous partez à 18 h 44 et vous arrivez à 6 h 52, via un détour par Toulouse Matabiau, et ce train est complet, soit vous partez à 22 h 46 et vous arrivez à 9 h 23…

Dans le sens du retour, vous partez de Paris à 19 h 40 pour être à 6 heures à Rodez, ou à 22 h 05 pour être à 9 h 46 à Rodez… Cela dans des prix qui varient de 35 euros à 178 euros.

Mais si vous décidez, en lisant ces lignes, de prendre l’avion pour rallier Paris en un peu plus d’une heure de vol, avec un aller le 9 et un retour le 11 octobre, il vous en coûtera 468, 59 euros. Mais si vous vous y prenez un peu plus en avance, vous pouvez trouver le même vol à 285, 59 euros en décembre.

Pour rejoindre Paris de Rodez en transports en commun, il faut avoir du temps, de la patience, ou de l’argent. Mais cela n’est pas nouveau.

 

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

586 €

A venir découvrir dans notre agence, cet appartement de Type 4 situé à prox[...]

395 €

L'agence Bages Immobilier vous propose un studio meublé dans une belle rési[...]

1059 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Bel appartement rénové situ[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?