Lou Batistou traite le bon goût d’Almont-les-Junies

  • Repro CP
Publié le

Julien Leocadio est aux fourneaux du restaurant Rols qu’il a repris avec sa compagne Bérengère à Almont-les-Junies. Et pour étendre son savoir-faire, il a développé la partie traiteur sous le nom "Lou Batistou", du nom de leur enfant Baptiste, il y a tout juste un an. On y trouve tous les produits de l’établissement, cela marche fort évidemment. Il suffit de goûter, comme cela a été fait lors du salon du Fabriqué en Aveyron le mois dernier. Pâtissier de métier, il propose de la fouace préparée avec différents arômes, chocolat, fruits confits, myrtilles… Côté salé, on retrouve toutes les spécialités qui ont fait la réputation de la famille Rols (Bérangère n’est autre que la nièce de Lionel Rols) comme les farçous, l’aligot et la truffade.

Pour s’assurer de la qualité, Julien se fournit auprès des producteurs locaux. "J’établis un contrat moral avec eux basé sur la confiance et pour préserver les filières", déclare-t-il. Avec par exemple, les pommes de terre de Quins, les blettes de la Maison Soulié… Et il est tombé dans la marmite pour avoir le bon tour de main. Originaire de Cajarc, sa maman concoctait à merveille l’estofinado de la vallée du Lot ! "C’est une passion, je suis né le nez dedans", confie-t-il. Cet amour des bonnes choses, en bon épicurien, Julien veut le transmettre et le partager. "On va à la rencontre du consommateur, il faut expliquer la qualité, la différence entre les produits, les plats sont préparés sans conservateur", détaille le jeune chef déjà bien expérimenté. Porté par sa passion, il ne compte pas les heures. Julien cuisine sept jours sur sept, debout à trois heures du matin pour préparer les plats du restaurant, et le lundi n’est pas chômé puisqu’il concocte jusqu’à 3 400 farçous le lundi de 6 h à 14 h ! Il n’y a pas le hasard, le travail bien fait, ça paie. Il s’est ainsi fait remarquer par la Maison Bras qui lui a demandé de venir animer cet été sur l’aire du viaduc de Millau pour mettre à la vente ses produits. Une reconnaissance pour Julien qui continue d’étendre la fabrique "Lou Batistou" auprès d’enseignes et même d’un revendeur à Paris. Et ce n’est pas fini. "Tout passe par le goût. Il faut faire des animations". D’où sa participation au salon du Fabriqué en Aveyron. Parmi ses nouveautés, histoire de mettre l’eau (et pas seulement) à la bouche, il vient de mettre au point des lasagnes gratinées au Cantal "avec 24 % de bœuf aubrac pris dans le muscle", précise-t-il. Mais après tout, on peut simplement aller s’attabler à Almont-les-Junies, pour déguster l’estofinado de maman ou une bonne poule farcie, c’est succulent et c’est de saison !

Lou Batistou, traiteur, au 05 65 63 21 02 ou au 07 66 01 86 35. Restaurant Rols, Le Courbies, Almont-les-Junies, au 05 65 64 10 41.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?