La tétée d’accueil, qu’est-ce que c’est ?

  • La tétée d’accueil, qu’est-ce que c’est ?
    La tétée d’accueil, qu’est-ce que c’est ?
Publié le , mis à jour

Que la mère souhaite par la suite ou non allaiter, elle peut offrir la tétée d’accueil à son enfant. Il s’agit de proposer au nouveau-né le sein pour qu’il bénéficie des bienfaits du colostrum, et établir un lien fort avec sa maman.

La tétée d’accueil, aussi appelée tétée de bienvenue, est la première tétée effectuée en salle de naissance. Elle peut être la première tétée d’une longue série si la femme souhaite allaiter. Mais aussi un moment unique si elle ne le désire pas. 

Pour quoi faire ?

Cette toute première tétée ne contient pas encore à proprement parler de lait maternel. La montée de lait survenant 3 à 5 jours après l’accouchement. En revanche, elle est riche en colostrum. Cette substance est plus jaune et plus épaisse que le lait dit mature.

Particulièrement riche en minéraux, vitamines et protéines, et pauvre en graisse et en lactose, le colostrum favorise la stabilisation de la glycémie. Contenant également un grand nombre d’anticorps, il protège le nouveau-né contre les infections. Produit en petites quantités, entre 2 à 20 ml par tétée les 3 premiers jours, il suffit pourtant à couvrir les besoins du bébé.

De plus, " cette tétée est un élément important de l’accueil du nouveau-né par sa mère, favorisant le lien relationnel ", peut-on lire sur mpedia.fr, le site de l’Association française de Pédiatrie ambulatoire.

Après la tétée d’accueil, allaitement obligatoire ?

Donner cette tétée de bienvenue n’oblige pas pour autant la maman à allaiter par la suite. Elle peut donner le sein pendant 2 à 3 jours puis passer au biberon. " Il faudra simplement gérer ensuite la montée de lait maternel qui se produira ", souligne l’Association française de Pédiatrie ambulatoire. " Les sages-femmes aideront pour cela, en général sans apport de médicaments. "

A noter : L’allaitement est le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé ", rappelle l’Organisation mondiale de la Santé.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir