Ehpad : "Le nombre d’établissements touchés est plus important" en Aveyron

  • Pour Pierre Roux, "la situation dans les Ehpad pourrait devenir critique dans les jours, les semaines à venir".
    Pour Pierre Roux, "la situation dans les Ehpad pourrait devenir critique dans les jours, les semaines à venir". REpro cpa
Publié le , mis à jour

Le délégué départemental de l’Association des directeurs de services aux personnes âgées (AD-PA), Pierre Roux estime que la situation pourrait se dégrader encore dans les jours à venir.

Pour Pierre Roux, "la situation dans les Ehpad pourrait devenir critique dans les jours, les semaines à venir". Le délégué départemental de l’Association des directeurs de services aux personnes âgées (AD-PA), et directeur d’un établissement à Bozouls, constate que "la propagation du virus est plus importante que lors de la première vague ". "Mais cela s’explique pour plusieurs raisons, rajoute Pierre Roux. Nous ne sommes pas dans la situation de confinement comme au printemps, le virus circule. Il semblerait que nous ayons plus de cas dans les Ehpad que lors de la première vague."

Et " nos établissements sont directement menacés par la circulation du Covid-19. Si on suit les courbes et les tendances, cela va forcément s’accentuer, en l’absence de nouvelles mesures, glisse Pierre Roux, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner".

Pour autant, le personnel de ces établissements sont-ils prêts à faire face à cette "deuxième vague" ? "Notre secteur est en forte tension depuis de trop nombreuses années, par manque de personnels, il n’est pas assez attractif, concède Pierre Roux. Mais il faut souligner qu’aujourd’hui, tout le personnel est solidaire et fera son travail. Mais ils sont ressortis épuisés de cette épreuve. Ils n’ont pas pu se reposer cet été – la période a été aussi difficile et caniculaire – et voilà qu’à l’automne, nous devons faire face à cette nouvelle crise."

Un besoin d’aide et de solidarité

Cette configuration va entraîner "une surcharge de travail pour le personnel, alors que la tension est déjà très forte".

Alors, le délégué départemental de l’AD-PA demande à chacun "de respecter les gestes barrières, qui sont d’autant plus importants lorsque l’on rend visite à des personnes âgées. Il est également important, et plus encore cette année, de se faire vacciner contre la grippe".

"Mais aussi et surtout, nous aurons besoin de l’aide de chacun et de la solidarité du plus grand nombre pour faire face à ce qui nous attend", plaide Pierre Roux.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Duplex situé en coeur de vi[...]

523 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement avec vue degage[...]

311 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE CUISINE EQUIPEE, D'UN SEJOUR/SALON, D'UNE CHAMBRE[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir