Football : la liste de Pierre Bourdet est-elle recevable en vue des élections au District de l'Aveyron ?

  • La liste portée par Pierre Bourdet.
    La liste portée par Pierre Bourdet. Centre Presse - Alexis Bargallo
Publié le , mis à jour

Depuis jeudi dernier et la réunion de la commission électorale de l'AG élective (donc) du District de l'Aveyron de football le 6 novembre prochain, le dossier du challenger Pierre Bourdet pose question. Y aura-t-il donc bien deux listes, avec celle du sortant (et validée) Arnaud Delpal, en concurrence ? Rien n'est moins sûr. Explications.

Avant de batailler sur ses idées, sa vision du football départemental ou encore les projets qu'elle compte mettre en place à destination des 12 000 licenciés aveyronnais si elle est élue le 6 novembre à Onet-le-Château lors de l'AG du Daf, la liste de l'actuel président du Druelle FC Pierre Bourdet doit montrer qu'elle est au niveau administrativement parlant. En effet, jeudi soir dernier, s'est réunie la commission indépendante en charge de juger de la recevabilité des deux listes. Organe présidé par Alain Savoureux.

Et si les 23 noms du côté du président sortant Arnaud Delpal n'ont pas évoqué de problème, la position de Didier Campredon en tant qu'arbitre sur la liste Bourdet pose, lui, question. Ce qui a fait dire à la commission électorale dans un PV rendu public ce mardi matin qu' " un justificatif du titre d’Arbitre Honoraire manquant au dossier doit parvenir à la commission avant le lundi 12 octobre 2020 à 14 heures." 

Réponse attendue ce jeudi

Ce qui n'a pas été fait. Alain Savoureux de préciser ce mardi matin: " Nous sommes en attente de ce document qui doit nous parvenir de manière imminente. On doit se réunir à nouveau ce jeudi (pour statuer)." Ce qui sous-entend que le délai invoqué dans le PV n'était en fait pas éliminatoire... Pour autant, la commission veut rester le garant de " l'équité" de cette élection pour la présidence du Daf. "Ce que l'on veut éviter surtout, ce sont les recours qui pourraient intervenir après coup ", précise encore Alain Savoureux.

Renseignements pris auprès de Pierre Bourdet, le dirigeant druellois confirme le fait " que la décision de validation ou d'invalidation a été repoussée à jeudi".  Et amène aussi une précision : " L'argument que l'on met en avant dans ce cas précis, c'est que notre candidat arbitre a déjà été élu il y a quatre ans sur la liste gagnante avec cette même situation administrative."

Néanmoins, Alain Savoureux nous l'a assuré : "Si le document n'était pas fourni, on ne pourrait pas valider la liste". Avant de largement tempérer : "On n'en est pas là, loin de là même".

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir