Agences de voyages : " L'État ne semble pas mesurer l'ampleur de la catastrophe qui s'annonce "

  • Les professionnels du secteur demandent un soutien plus important de la part du Gouvernement.
    Les professionnels du secteur demandent un soutien plus important de la part du Gouvernement. Reproduction Centre Presse - Reproduction Centre Presse
Publié le , mis à jour

Le collectif des agences de voyages scolaires et linguistiques, qui compte trois agences aveyronnaises, déplore que le 6e comité interministériel du tourisme n'ait pas débouché sur " un plan de soutien et de relance à la hauteur des réalités de notre secteur ". 

" Ce comité a été l'occasion de confirmer les dispositifs déjà évoqués par ailleurs, les semaines précédentes. Encore une fois, rien de nouveau. Il a surtout été question de " redécouvrir la France ", alors que notre activité se concentre historiquement sur les voyages de jeunes Français à l'étranger ou sur l'accueil de jeunes étrangers en France "

Pour le Collectif des agences de voyages scolaires et linguistiques (CAVSL), qui regroupe de nombreux acteurs du tourisme dont trois agences aveyronnaises (Merveilles du monde, VTO et Triangle), ce sixième comité interministériel du tourisme " n'a pas été l'occasion pour le Gouvernement d'annoncer un plan de soutien et de relance à la hauteur des réalités du secteur". 

D'ailleurs, la semaine dernière ce même collectif avait lancé un appel à l'aide auprès du Gouvernement

" Le sommet de l'Etat ne semble pas mesurer l'ampleur de la catastrophe économique et sociale qui s'annonce ", poursuivent les membres du CAVSL.

Le Collectif salue toutefois la prolongation de la prise en charge à 100 % de l'activité partielle des entreprises jusqu'au 31 décembre et la levée des plafonds d'un fonds de solidarité pouvant désormais atteindre 10 000 € par mois. 

" Mais nous sommes encore très loin d'un dispositif structuré, pérenne et adapté au secteur. Nos activités ne pourront pas redémarrer avant la fin de l'année 2021, dans le meilleur des cas. Difficile d'établir des scénarios de pilotage des entreprises avec les mesures annoncées, d'éviter les suppressions de postes et de conserver la confiance de nos voyageurs ", plaide le Collectif. 

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

350 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Une entrée, un WC, une cuis[...]

520 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard, [...]

311 €

APPARTEMENT COMPOSE D'UNE CUISINE EQUIPEE, D'UN SEJOUR/SALON, D'UNE CHAMBRE[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir