Comment trouver rapidement une place en maison de retraite ?

  •  Dossier Séniors
    Dossier Séniors -
  •  Dossier Séniors
    Dossier Séniors -

Lorsqu'on atteint un certain âge, le moindre souci de santé ou accident peut devenir invalidant et nécessiter une admission en urgence en maison de retraite. Face à une démarche souvent longue et difficile, suivez nos recommandations pour accélérer la procédure.

Vous sentez peu à peu vos capacités physiques diminuer, et vos proches n'étant pas en mesure de s'occuper de vous au quotidien, vous commencez à envisager d'entrer en établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Malheureusement, face à la demande toujours grandissante, les structures peinent à suivre et affichent un taux d'occupation de 98 % en moyenne. Les places sont donc difficiles à obtenir et se réservent généralement plusieurs mois à l'avance. Afin de ne pas vous retrouver démuni en cas d'urgence, suite par exemple à une mauvaise chute ou un accident vasculaire cérébral, mieux vaut entamer les démarches le plus tôt possible. Voici les étapes à suivre pour trouver un hébergement dans les plus brefs délais.

Les critères de sélection
En premier lieu, il va vous falloir vous renseigner afin de choisir un établissement qui convienne à vos besoins et à vos préférences. L'un des aspects majeurs est la localisation. Autant que possible, visez les structures qui se trouvent près du lieu de vie de vos enfants et de vos proches, afin que ces derniers puissent plus facilement vous rendre visite. Déterminez également vos besoins en termes d'actes médicaux. La plupart des maisons de retraite sont médicalisées mais, selon votre degré d'autonomie, elles seront plus ou moins adaptées. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant afin de mieux cibler vos attentes

Les services et activités proposés
(chant, peinture, sorties, danse, jeux) sont aussi un élément important qui influe sur votre bien-être puisqu'ils vous permettront de passer le temps sans vous ennuyer. Vous pouvez bien évidemment demander à visiter les établissements pour vous assurer du niveau de confort et d'hygiène dans les chambres et vous donner une idée de l'atmosphère entre les résidents et de la compétence du personnel. Dernier aspect et non des moindres : le plan financier.

Etablir un Budget
D'un établissement à l'autre, les prix peuvent considérablement varier, de 1 200 € pour les plus accessibles jusqu'à plus de 3 000 € en zone urbaine, avec une moyenne de 2 200 € par mois à débourser. Des frais importants qui peuvent heureusement être partiellement couverts par les aides publiques. L'Assurance maladie se charge ainsi des dépenses liées aux soins médicaux, tandis que la Caisse d'allocations familiales (CAF) peut fournir une aide sociale destinée aux frais d'hébergement des plus défavorisés. Les personnes âgées les plus diminuées peuvent également demander à bénéficier de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) pour financer le tarif dépendance de la maison de retraite. Une aide départementale complémentaire est aussi possible. Il n'empêche, les tarifs restant malgré tout élevés, vérifiez bien quelles prestations sont incluses ou non.

La procédure d'admission
Bonne nouvelle : en vertu d'un arrêté paru au Journal officiel du 12 décembre 2019, les démarches d'admission en Ehpad ont été considérablement simplifiées. Désormais, un dossier unique est nécessaire pour postuler simultanément dans tous les établissements ayant retenu votre intérêt, et prend en compte à la fois l'accueil de jour, l'accueil de nuit et l'hébergement temporaire. Il comporte deux parties : un volet administratif, à faire remplir par le demandeur ou son représentant légal, et un volet médical, complété par un médecin et transmis sous pli au médecin coordinateur de chaque Ehpad contacté. Pour augmenter vos chances d'être admis, il est recommandé de réaliser des demandes dans plusieurs maisons de retraite. N'attendez pas d'avoir besoin d'une admission immédiate pour entamer les démarches. Dès qu'une place se libère, la direction vous contactera. Vous pouvez, bien sûr, refuser si vous avez changé d'avis ou préférez retarder votre entrée. Notez que pour être admis, vous devrez avoir au minimum 60 ans et nécessiter une aide pour les actes de la vie courante ou des soins au quotidien.

Les Bonnes adresses
Pour vous aider dans votre recherche, vous pouvez vous rendre sur le portail national officiel Pour-les personnes agees.gouv.fr qui détaille toutes les démarches et aides liées aux maisons de retraite et met à votre disposition un comparateur de prix et de reste à charge entre les Ehpad. La plateforme Cap retraite propose également un service gratuit en ligne qui prend en compte tous vos critères de sélection (budget, pathologies, localité) pour établir une liste d'établissements qui y correspondent.

LAUREN RICARD