Tatou : "La joie de vivre, c’est bon aussi pour la santé"

Abonnés
  • Tatou (3e en partant de la gauche) et les Moussu T.
    Tatou (3e en partant de la gauche) et les Moussu T. REPRO CPA
Publié le

Avec Moussu T E lei Jovents, le chanteur entre autres du Massilia Sound System sera au festival Roots’Ergue qui durant trois jours se déroulera au cinéma le Fauteuil rouge de Baraqueville. Assis, et masqués.

Jouer, c’est super. Les gens peuvent être debout sur un pied, du moment qu’on joue !" Tatou, le chanteur de Moussu T E lei Jovents, est heureux de jouer, tout simplement, même par les temps qui courent, même si la pandémie a décidé par décision gouvernementale que les rendez-vous festifs comme les concerts ou les festivals se feraient assis, sages, masqués, sans le frotti-frotta des danses de liesse devant la scène. En mode conférence.

Mais du côté de l’Ajal, on ne veut pas renoncer à envoyer la musique, quand bien même faut-il appliquer tout un paquet de figures imposées par la gestion de la crise sanitaire. Le festival Roots’Ergue enverra bien ses flonflons, du 23 au 25 octobre. Mais pas à Sauveterre : à Baraqueville. Pas dans une salle des fêtes : dans un cinéma, avec un public assis, masqué. Et même, le reggae laissera la place à d’autres musiques, occitane, blues entre autres.

"Je trouve ça courageux d’organiser un truc assis, avec toutes les contraintes qu’ils ont, applaudit Tatou. Nous, on joue toujours assis, vu mon âge (rires). Non, parce qu’on se dit que c’est les gens qui ont à être debout. Bon pas là, mais je préfère que ça soit assis plutôt que ça n’existe pas. ça devient très rare de pouvoir jouer. Je crois que c’est mon sixième jour de travail de l’année..."

S’il était tout seul dans cette galère, sûr qu’il aurait baissé pavillon et serait aller pêcher dans une calanque autour de La Ciotat, Tatou. Mais il n’est pas seul à être sur le même bateau, celui des artistes frappés par la crise. Alors Moussu T et ses jeunes larguent quand ils peuvent les voiles vers un concert ou deux, là où encore et malgré tout on branche la guitare et on allume la sono. Une muselière sur le pif ou pas.

Surtout que Moussu T fête ses 15 ans d’existence, alors que le grand navire de l’équipe, le Massilia Sound System, existe depuis 36 ans. "Comme le Front populaire", plaisante Tatou. Qui fait front, comme les collègues, contre vents et marées. "La situation de la musique est vraiment catastrophique, dit-il, on est dans une espèce d’impasse. On ne sent pas qu’il y a la volonté de faire quelque chose pour nous. On est tous tributaires des décisions gouvernementales, on espère qu’elles sont dictées pour le bien commun, mais on se demande... Il faut que ça soit logique, concerté, bien appliqué. Mais il n’y a pas de concertation, on a l’impression d’être un peu des pantins (...) Cet été, je voyais sur la plage 2 000 personnes à touche touche, c’est plus de monde que dans nos concerts. Pourtant, on dit qu’on fait du spectacle vivant, c’est que ça représente bien la vie. La culture, je pense que c’est nécessaire à la vie. La joie de vivre, c’est aussi important pour la santé des gens. Autant que faire attention. On peut faire les deux. "

En attendant, le dimanche 25 avec les collègues loc’occitanistes de Mbraia, Tatou et les siens clôtureront le festival avec leur blues marseillais. "C’est toujours chiant de définir la musique par des mots. En tout cas c’est pas de la musique qui entraîne la mélancolie. C’est des chansons de proximité, du folklore au vrai sens du mot, comme la voix des gens, la culture ouvrière.. Nous on est bien en bleu de Chine, comme à La Ciotat ! "

Pas si mal dit, Tatou...

Le programme du Roots’Ergue


Vendredi 23 octobre à 20 heures. Le Reggae Roots d’Acoustic Soul Lion, ainsi que la légende Rod Taylor & Positive Roots Band.
Samedi 24 octobre à 14 heures, la voix de Bachar Mar-Khalifé et à 21 heures, un voyage à Berlin par Zenzile (ciné-concert) ainsi que le live machine de Thrill Dub Résonance.
Dimanche 25 octobre à 15 heures, l’emblématique Moussu Te Lei Jovents et l’énergie occitane avec Mbraia.
Renseignements et réservations sur www.softr2rootsergue.com
 

Laurent Roustan
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

195000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! BARAQUEV[...]

386 €

Appartement de type 3 , dans petit collectif de 4 appartements, au centre d[...]

378000 €

A VENDRE - Située au coeur de Baraqueville, venez découvrir cette magnifiqu[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir