Thomas Degré, de Paris à New York en passant par Conques

  • Thomas Degré en Aveyron. Thomas Degré en Aveyron.
    Thomas Degré en Aveyron. repro cpa -
Publié le

Dans son dernier roman où s’entremêlent deux intrigues et au final inattendu, l’écrivain parisien met en avant l’Aveyron, et notamment Conques-en-Rouergue, terre d’origine de Chantal, son épouse.

J’avais des projets. J’envisageais de quitter bientôt Paris et mon job alimentaire : barman, le soir, dans une discothèque près de l’Étoile, pour travailler sérieusement à mon roman-scénario dans ma maison de campagne dans l’Aveyron. " Ces mots sortent de l’imagination romancière de Thomas Degré dont le livre intitulé La demoiselle de nulle part permet aux lecteurs de voyager, de Paris à New York en passant par Conques-en-Rouergue, Royan, Rochefort… Le détour aveyronnais de l’écrivain est loin d’être le fruit du hasard.

Né à Budapest, en Hongrie, il avait 2 ans quand il a réalisé ses premiers pas au sein de la capitale française où il vit toujours d’ailleurs – il a aujourd’hui 76 printemps. Et, c’est grâce à Chantal, son épouse, qu’il a découvert l’Aveyron. " Elle est originaire de Conques-en-Rouergue, et plus exactement du lieu-dit La Valière, glisse-t-il. C’est un endroit que j’apprécie beaucoup et je tenais vraiment à en faire une destination pour mon personnage. "

On y retrouve d’ailleurs le sécadou où il vient se ressourcer pour écrire, l’auberge Saint-Jacques avec farçous, tripous et pompe à l’huile, tout cela arrosé avec modération d’un vin de Marcillac…

Bref, l’intrigue ne tourne pas non plus autour du patrimoine culinaire ou architectural aveyronnais ! C’est avant tout "une sale histoire judiciaire entre la fiction et la réalité". Car, l’originalité de La demoiselle de nulle part tient à travers deux intrigues écrites en parallèle qui n’ont, au départ, rien en commun mais qui finissent par se rejoindre pour un final aussi captivant qu’inattendu. Thomas Degré s’est visiblement bien amusé à "embrouiller" le lecteur pour mieux le surprendre.

Thomas Degré sera à la Maison de la presse de Marcillac Vallon, dimanche 25 octobre, de 10 heures à 13 heures, pour une séance de dédicaces. "La demoiselle de nulle part", aux éditions JDH (17 €) est disponible dans toutes les librairies, notamment à Rodez (Maison du livre), à Conques et, bien entendu à Marcillac Vallon (Maison de la presse et Intermarché).

Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

59125 €

Cette maison d'environ 100 m² habitables située dans le bourg de Conques, n[...]

1580000 €

A vendre magnifique propriété avec demeure de charme située à Conques, bour[...]

225750 €

Située dans un environnement paisible et résidentiel, entre Saint Christoph[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir