Un an déjà que Saype investissait La Découverte

  • L’œuvre de Saype,à la Découverte.
    L’œuvre de Saype,à la Découverte.
Publié le

L’artiste y avait réalisé une grande fresque éphémère. Hélas, les pluies abondantes l’avaient trop vite délavée.

Il y a un an (en octobre 2019), Guillaume Legros, alias Saype, apportait une touche décorative hors norme sur le site de la Découverte. Il avait produit un enfant allongé en train de dessiner à la craie. Saype avait été conquis par le site, "un lieu atypique où l’on peut ressentir l’énergie des anciens mineurs, un espace qui se prête à merveille à mes réalisations". L’œuvre, qui s’inscrivait dans le programme du Festival de street art, fit le tour du monde, donnant un nouvel éclat à l’ancien site minier tout comme au Bassin decazevillois.

Donner un sens à l’existence

Depuis tout jeune, les questions existentielles taraudent notre artiste. D’ailleurs il ne cesse encore de questionner notre monde afin de donner un sens à l’existence, sans oublier les notions de "libre arbitre", le rapport que nous entretenons avec notre environnement, le respect de l’enfance, le lien social, etc.

Outre sa proximité avec la nature, ses lectures des littératures bouddhistes et écologiques, associées à la découverte des drones qui arrivaient en Europe, lui firent porter un nouveau regard sur notre société et sur la manière de la représenter. "J’ai mélangé toutes ces influences en me disant que j’avais envie de faire quelque chose d’incroyable en allant peindre sur l’herbe directement avec des matières naturelles. Cela ne s’était jamais fait dans l’histoire de l’art et en particulier dans le mouvement du Land art, proche du street art de par ses codes", ajoute l’artiste. Et depuis, avec Simon et Lionel, deux copains d’enfance, Saype produit des œuvres grandioses à travers la planète, tentant d’impacter positivement les mentalités avec des messages forts, optimistes, solidaires.

"L’Enfant dessinant à la craie"

De nombreuses personnes se sont déplacées pour voir "L’Enfant dessinant à la craie" à la Découverte. En principe, ses productions peuvent tenir plusieurs mois (jusqu’à la repousse de l’herbe). Mais hélas ici quelques semaines seulement après son intervention, de fortes pluies ont raviné son tableau artistique géant.

Ces précipitations nous ont rappelé que Saype utilise une peinture biodégradable et que ses réalisations sont éphémères. Pour se consoler un peu, il nous reste des images. De belles images !

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

90950 €

PROXIMITE DECAZEVILLE - Jolie propriété, sans vis-à-vis, permettant de se s[...]

56500 €

Appartement de type T3 en très bon état, situé au rez de jardin d'une petit[...]

53500 €

DECAZEVILLE - Cette maison, mitoyenne des 2 côtés, est habitable rapidement[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir