Travailler à l'étranger : quels sont les continents qui font le plus rêver les Français ?

  • 58% des Français rêvent de partir travailler à l'étranger et 65% souhaitent changer de région. Mais 78% des sondés confient ne pas oser franchir le pas, de peur de ne pas retrouver un emploi et de gagner moins d'argent.
    58% des Français rêvent de partir travailler à l'étranger et 65% souhaitent changer de région. Mais 78% des sondés confient ne pas oser franchir le pas, de peur de ne pas retrouver un emploi et de gagner moins d'argent. MACIEJ NOSKOWSKI / IStock.com
Publié le , mis à jour

(ETX Studio) - Depuis le confinement, la volonté de déménager s'est accentuée chez les Français. Changer de vie pour s'installer dans une autre région de l'Hexagone... voire à l'étranger. Et non, ce n'est ni le pays des kangourous, ni "The Old Smoke" qui font le plus vibrer le coeur des Français. 

Faites-vous partie des 58% de Français qui rêvent de vivre et de travailler à l'étranger ? C'est en tout cas le chiffre obtenu à l'issue d'une enquête réalisée auprès de 11 000 Français par l'assistant virtuel de recherche immobilière SettleSweet. Concernant les destinations fantasmées, on pourrait d'emblée penser aux villes ou aux pays prisés par les Français depuis ces dernières années, à l'instar de l'Autralie, de la Nouvelle-Zélande ou de Singapour.

Toutefois, le continent qui fait le plus d'envieux n'est ni l'Asie, ni l'Océanie, mais l'Amérique du Nord : 31% des personnes interrogées rêveraient de s'y installer. L'Europe arrive en deuxième position (25%), suivie de l'Asie (17%) et de l'Afrique (11%), tandis que l'Amérique du sud (8%) et l'Océanie (7%) figurent en queue de peloton. 

Mais bien sûr, pas question d'oublier les 65% de Français qui souhaitent (toujours selon le sondage) changer de cadre de vie tout en restant dans leur pays. À la fin du confinement, de nombreux citadins ont exprimé leur désir d'abandonner leur rythme effreiné pour se mettre au vert. Pourtant, la région parisienne ne semble pas avoir perdu de son attractivité. En effet, l'Ile-de-France caracole en tête du classement (16%), suivie de la région PACA (11%), de l'Auvergne Rhône-Alpes (10%) et de la Bretagne (9%). 

À la question, préféreriez-vous vivre "au bord de la mer", "à la montagne" ou "en ville", une majorité (36%) des sondés a répondu "au bord de la mer". Une réponse qui laisse penser que les Français sont de plus en plus avides de nature. Ou est-ce seulement l'appel du grand large ? Car en deuxième position, figure la mention "en ville"... l'idée de vivre à la campagne ou à la montagne n'attirant respectivement que 22% et 15% des sondés. 

Quelle que ce soit la destination, l'enquête souligne une volonté affirmée de réinventer son cadre de vie et d'explorer de nouvelles contrées. Mais le fantasme semble toutefois vite rattrapé par la réalité : 78% des sondés confient ne pas oser franchir le pas, de peur de ne pas retrouver un emploi ou de gagner moins d'argent qu'avant. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir