Le programme de modernisation de l’éclairage public se poursuit

  • Une réunion avec de nouvelles contraintes.
    Une réunion avec de nouvelles contraintes.
  • Nouvelle distanciation pour les élus
    Nouvelle distanciation pour les élus
Publié le

Le conseil municipal s’est réuni lundi 19 octobre. En préambule, le maire Jean-Luc Calmelly, a proposé une minute de silence à la mémoire de Samuel Paty.

"Les contraintes sanitaires se sont durcies et les vestiaires du gymnase et du dojo resteront fermés ; l’utilisation des salles est soumise à une nouvelle réglementation de nombre et de distanciation suivant les directives préfectorales", a précisé d’emblée le maire.

Les dossiers à l’ordre du jour

- Le besoin de changer de tractopelle dont la date de 1re mise en circulation date de 2004 et dont les coûts d’entretien deviennent importants.

Après plusieurs propositions, il a été convenu de le céder pour 22 000 € à Hervé Gasc.

- Une convention est proposée avec la commune de Laissac pour une mise à disposition d’une balayeuse avec aspirateur pour quelques jours par mois moyennant un forfait journalier de 250 €.

- Refacturation eau et assainissement. La commune prend en charge les factures d’eau et assainissement des bâtiments communaux. Cependant concernant les parties louées, il convient de refacturer les charges afférentes aux occupants.

- Sur proposition de la commission jeunesse-famille et compte tenu des charges supportées par le service, proposition de fixer pour la cantine scolaire le prix du repas à 3,30 € pour un enfant et à 6,30 € pour un adulte à compter du 1er janvier 2021.

Dans le cadre des travaux d’éclairage public inhérents à la convention de regroupement de commandes, le Sieda indique que le montant des travaux s’élève à 37 410,65 € ; le maire précise que sur ce montant, compte tenu de l’aide apportée par le Sieda, la contribution de la commune est de 29 142,78 €.

Ainsi presque la totalité de la commune sera couverte en lampes nettement moins énergivores.

Le conseil, après en avoir délibéré, décide de recruter des agents contractuels en CDD pour remplacer les fonctionnaires momentanément indisponibles.

La commune renouvelle la convention pour la délégation des autorisations et actes d’urbanisme relatif à l’occupation des sols à Aveyron Ingénierie (service départemental).

La commune s’est dotée d’un plan communal de sauvegarde (PCS) en septembre 2013. Une seconde révision du plan est nécessaire afin de mettre à jour les données (enjeux, moyens communaux, organisation de crise, coordonnés des acteurs). Après en avoir délibéré, le conseil approuve la révision de ce plan de sauvegarde.

Le conseil approuve le rapport du prix et la qualité du service public d’alimentation en eau potable de l’exercice 2019. La commune adhérente au SMAEP de Montbazens-Rignac couvre 52 communes pour 68 000 habitants ; 240 km de réseaux dont 114 km à Bozouls avec 1 700 abonnés.

Le détail du compte rendu est consultable en mairie.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

389000 €

Bozouls - Maison T7 de plus de 200m² habitables, en très bon état, sur un t[...]

805 €

BOZOULS : Dans un hameau verdoyant et au calme, vous serez charmés par cett[...]

560 €

T3 situé a Bozoul dans la résidence Le Puech du Jou. 82 m2 appartement spac[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir