Bégaiement : comment libérer la parole?

  • Bégaiement : comment libérer la parole?
    Bégaiement : comment libérer la parole?
Publié le , mis à jour

Il peut provoquer le rire, la gêne, le rejet et être à l’origine d’une grande souffrance. Le bégaiement est encore aujourd’hui stigmatisant. A l’occasion de la Journée mondiale dédiée, ce 22 octobre, zoom sur ce trouble toujours mal connu du grand public.

Le bégaiement est un trouble du flux ou du rythme de la parole. Il se caractérise par des répétitions de sons (p-p-p-papa…), de syllabes (mai-mai-mai-maison) et/ou de mots. Une tension musculaire et des mouvements associés (cligner des yeux, dilater les narines, serrer les poings, taper du pied) sont aussi caractéristiques. Sept fois sur dix, le bégaiement se manifeste entre 2 et 5 ans et on estime qu’environ 1% de la population est bègue, soit plus de 600 000 personnes en France.

Ces situations retentissent immanquablement sur la vie sociale. Le bégaiement peut engendrer l’évitement de certains mots et même un replis sur soi (refus de faire une présentation orale, d’aller à une réunion familiale…).

L’origine du bégaiement n’est pas unique. Il s’agit plutôt d’un ensemble de causes, qu’elles soient psychologiques (stress, choc émotionnel…), neuromusculaires ou bien encore génétiques.

Quelle prise en charge ?

Depuis de nombreuses années, la prise en charge du bégaiement a évolué. Plusieurs pistes sont ainsi envisagées pour atténuer ce trouble. La première chose à faire est de consulter un professionnel de la parole (un orthophoniste ou un phoniatre). Il sera en mesure d’établir un diagnostic et d’effectuer des recommandations appropriées selon l’âge et la situation de chacun. Des stages dédiés et des thérapies de groupe peuvent aussi être d’une grande aide.

Enfin, de nombreux spécialistes conseillent de privilégier des activités comme le chant et la sophrologie. Relaxantes et stimulantes, ces techniques sont efficaces chez l’adulte comme chez l’enfant pour le développement de l’oralité. Mais aussi pour la confiance en soi.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?