Quilles au maillet : bons résultats d’ensemble

Abonnés
  • La triplette Viargues, le président du comité national, Alain Bovo, et ses équipiers.
    La triplette Viargues, le président du comité national, Alain Bovo, et ses équipiers.
Publié le , mis à jour

Le soleil ayant dissipé les fraîches brumes matinales, c’est par des conditions météo agréables que les mailletistes aveyronnais ont disputé la seconde manche du championnat, organisée par le club de Prades de Salars sur le terrain de foot local, ce qui a permis d’espacer les tapis et de respecter les règles de distanciation. Cette deuxième journée a permis à l’équipe Marragou de rester invaincue, non sans mal, notamment contre la triplette de Cransac, en constante progression, qui a eu quelques maillets de match à son actif et s’est finalement inclinée à la "mort subite" (12 à 11 pour Sénergues).

L’équipe Vigouroux a gagné ses quatre confrontations du jour et se retrouve à la deuxième place du classement général en compagnie des triplettes Alazard de Sainte Geneviève et Caylet de Palmas (7 victoires et une seule défaite pour ces équipes).

L’équipe Géraud avec deux défaites, les deux derbys de la journée, et deux victoires se retrouve dans le peloton des poursuivants qui comptabilisent six victoires et deux défaites. L’équipe Molénat qui a donc gagné son derby face à la triplette Géraud a également réalisé une bonne opération avec trois victoires pour une seule défaite. Enfin la triplette Viargues a pu évoluer à trois joueurs grâce à l’arrivée d’un nouveau licencié, Sébastian Todoran. Arrivée gagnante puisque trois confrontations sur quatre se sont soldées par des victoires et ont permis à l’équipe de commencer une remontée au classement. Rappelons que lors de la première manche cette équipe n’avait pu aligner que deux joueurs.

On signalera enfin que lors de cette journée, une triplette du Gers, emmenée par Alain Bovo, sympathique président du comité national des quilles au maillet, avait fait le déplacement. Elle a pu affronter quatre équipes aveyronnaises dont la triplette Marragou, championne de l’Aveyron 2020.

Cette confrontation a permis de constater que les Gersois restent encore souverains dans leur sport de prédilection. Cette constatation ne peut que motiver plus encore les 36 triplettes aveyronnaises.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir