Villefranche-de-Rouergue : un "Permis de louer" en vigueur dans le centre-ville

Abonnés
  • Jean-Michel Bouyssié, et Jean-Sébastien Orcibal, le maire de Villefranche, et les techniciens
    Jean-Michel Bouyssié, et Jean-Sébastien Orcibal, le maire de Villefranche, et les techniciens repro cpa
Publié le

Dans le cadre de la politique de la ville et afin de proposer des logements décents, mise en place d’une autorisation de louer à partir du 1er décembre.

La nouvelle municipalité centre ses efforts sur le cœur de ville afin d’engager la population à réinvestir la Bastide. Outre les aides à la rénovation initiées par de l’état, Villefranche-de-Rouergue est la première commune à mettre en place ce dispositif en Aveyron afin de surveiller l’ensemble du parc locatif et ainsi s’assurer de son état de décence. "Notre objectif est de redresser le centre-ville en luttant contre l’habitat indigne et les logements insalubres qui seraient mis à la location. Notre but est d’améliorer le cadre de vie, d’offrir une qualité de vivre aux Villefranchois et plus particulièrement dans le périmètre bien défini de la Bastide", explique le maire, Jean-Sébastien Orcibal.

Sanctions financières

C’est donc dans cette optique que vient d’être présentée l’opération "Permis de louer", qui débutera le 1er décembre 2020 et obligera les bailleurs à présenter certains critères au service de l’habitat de la ville afin d’obtenir une sorte d’agrément pour être autorisé à proposer leur bien immobilier à la location. "Chaque propriétaire bailleur d’un logement vide ou meublé aura l’obligation d’effectuer une demande auprès de la mairie avant sa mise en location ou à chaque changement de locataire", détaille le maire. "Une majorité de propriétaires sont en conformité avec la loi de 2014 donc ce sera pour eux juste une simple formalité à remplir".

Pour les autres, ce "Permis de louer" sera comme une aide à la mise aux normes puisqu’un technicien de la mairie se déplacera dans les quinze jours suivant la demande afin de visiter le logement et de repérer les manquements donnant lieu à des corrections. Ce dernier vérifiera les installations électriques, de distribution de gaz, les systèmes de ventilation, les équipements de chauffage et les garde-corps suivant la hauteur du logement. Il s’intéressera aussi aux caractéristiques d’habitabilité telles que le nombre de m² des pièces principales et attenantes, aux ouvertures donnant à l’air libre et à l’éclairage naturel.

Dans le cas d’un bailleur qui refuserait de se mettre en conformité, celui-ci s’exposerait à des mesures coercitives assez fortes comme des sanctions financières. Ce "Permis de louer" concernera, dans un premier temps, les 1 600 logements de la Bastide (environ 1 000 immeubles), dont le taux de vacance est estimé à 40 %. Ce qui représente à peu près 70 % de bailleurs pour un renouvellement de 25 à 30 %. Et cela donnerait lieu, selon les services de la mairie, à traiter environ 125 dossiers chaque année. "Exit les marchands de sommeil", insiste Jean-Michel Bouyssié, adjoint au maire, chargé de la politique de la ville. Dans le futur ce "Permis de louer" pourrait être étendu à d’autres quartiers de Villefranche-de-Rouergue.

Dossiers "Permis de louer" à envoyer sur l’adressse mail habitat@villefranchederouergue.fr ou à la Mairie de Villefranche, service Habitat, promenade du Guiraudet, 12 200 Villefranche-de-Rouergue. Renseignements au 05 65 65 22 62.
M.-CH.B
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

1050000 €

BIEN HISTORIQUE ! ANCIENNE BANQUE DE FRANCE. Immeuble de 2 434 m2 (en surfa[...]

148000 €

Maison individuelle de 190 m² au sol et 270 m² habitables comprenant au 1ie[...]

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 338 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir