Aînés : une idée gourmande comme un signe d’amitié pour rompre l’isolement

  • Un e journée ensemble...
    Un e journée ensemble...
Publié le

Comme tous les aînés de plus de 65 ans, les adhérents du Club des Vallées sont vulnérables et ne peuvent plus se rencontrer lors de repas, goûters ou sorties. À Compolibat, comme à Privezac, on respecte les consignes sanitaires.

Pour ne pas rompre la chaîne d’amitié qui les unit, les membres du bureau du Club et en particulier leur présidente, Mado Barriac, ont trouvé une idée gourmande : chaque adhérent a reçu un bon pour une pâtisserie individuelle à échanger chez un boulanger des villages voisins durant le mois de septembre. Lorsque la trésorière est allée régler le montant des achats, elle a noté que les deux tiers des adhérents s’étaient régalés avec un éclair, un mille-feuille ou une tartelette… Preuve que le confinement n’arrête pas la gourmandise ! Cela a permis aux adhérents, qui comptaient beaucoup sur leur club pour se distraire et partager des moments de convivialité, de recevoir un sympathique petit signe d’amitié. Un grand merci aux boulangers de Lanuéjouls et Montbazens qui ont volontiers accompagné, avec leurs délicieuses pâtisseries, les plus gourmands des membres du club. Les adhérents se tiennent maintenant prêts pour accueillir une autre idée, tout aussi sympathique.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir