Baraqueville : un beau projet pour le site de la future aire de repos

  • Une consultation préalable pour optimiser les retombées sur la commune.
    Une consultation préalable pour optimiser les retombées sur la commune. repro cpa
Publié le

La dernière étape de l’aménagement en 2×2 voies de la Baraque de Saint-Jean aux Molinières concernera la réalisation de l’aire de repos de Baraqueville ou plutôt l’aire du Lac de Lenne puisque c’est ainsi qu’elle sera baptisée. Cependant, la mise en service du dernier tronçon n’étant pas prévu avant le second semestre 2023, ce n’est pas pour demain que les engins de TP feront leur retour sur les contreforts du Val de Lenne.

Il était pourtant important de commencer à façonner cet espace situé entre Marengo et l’Espace Raymond-Lacombe jusqu’alors écorché par les travaux que l’on connaît.

C’est dans ce cadre que le maire et trois de ses adjoints accompagnés du paysagiste Patrice Causse ont rencontré M. Lagarde et sa collaboratrice, tous deux représentants de la Direction régionale Environnement Aménagement Logement (Dreal), pour se projeter en ces lieux et entrevoir les formes à donner à cet espace naturel dont l’aménagement est vital pour Baraqueville et plus largement tout le Pays Ségali.

Faciliter les liens avec le centre bourg

La volonté manifestée pour obtenir le label Village Étape avait déjà été annoncée. Pour les élus, il n’est pas question d’installer des services aux abords de la route mais de faire la promotion de ceux présents dans le village pour inviter les touristes à y faire leur pause. Tout l’enjeu est donc de créer des liens entre la future aire, le plan d’eau, le futur centre multi activités du Val de Lenne et bien sûr le centre bourg. Pour ce faire, ce sont d’ores et déjà des chemins de randonnées qui seront dessinés incessamment sous peu. Depuis l’aire de repos, une vision en belvédère sur la ville et sur le plan d’eau invitera les visiteurs à s’avancer toujours un peu plus.

Rester fidèle à l’environnement

Un autre enjeu consistera à ne pas dénaturer les lieux et c’est bien la volonté de garder un paysage de bocage typique à celui de notre Ségala qui a été exprimé. Ainsi tout ce décor sera enherbé, entre coupé de noues et replanté d’arbres locaux. La grande plateforme visant à contenir une soixantaine de camions sera quant à elle masquée par un rideau végétal de 4 mètres de haut. Voilà les grandes idées évoquées lors de cette réunion. Restera maintenant à statuer sur le devenir de la ferme Crozes aujourd’hui propriété de l’Etat et à espérer que la concrétisation de ce projet d’Aire de Repos ne tarde pas trop dans le temps.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

216000 €

Au sein d'un lotissement calme et agréable, venez visiter cette belle mais[...]

29000 €

Baraqueville, proche du centre-ville, avec toutes commodités, écoles, lac d[...]

355 €

Appartement de type 3, dans maison individuelle, comprenant : - une entrée,[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir