Espalion : Éric Picard succède à Jacques Blanc

Abonnés
  • îlots et végétaux freinent l’écoulement des eaux du Lot.
    îlots et végétaux freinent l’écoulement des eaux du Lot.
Publié le

Le Syndicat Mixte Lot-Dourdou s’occupe de la gestion des rivières et est désormais présidé par le maire d’Espalion.

Dans notre édition du 24 octobre nous retracions le lancement de l’opération "batardeaux", un système destiné à réduire les dégâts de l’eau dans les habitations lors des inondations. Cette opération était inscrite dans le plan pluriannuel de gestion des cours d’eau porté par le Syndicat Mixte Lot Dourdou. Depuis le 24 septembre dernier c’est Éric Picard, maire d’Espalion qui assure la présidence de ce syndicat, succédant ainsi à un Lozérien auteur d’une riche carrière politique : Jacques Blanc.

Le Syndicat Mixte Lot Dourdou (SMLD) est issu, au 1er janvier 2014 du rapprochement de trois anciens syndicats de rivières ayant en charge les travaux d’aménagement et d’entretien reconnus d’intérêt général sur les rivières Lot dans sa partie amont, Dourdou et Colagne. Le territoire d’intervention du SMLD s’étend donc aujourd’hui sur 14 communautés de communes, soit 121 communes de l’Aveyron, du Cantal et de la Lozère.

Plans pluriannuels

Pour la mise en œuvre de certaines actions, le syndicat réalise des plans pluriannuels de gestion prévoyant des travaux d’entretien des berges et des lits des cours d’eau comme des abattages sélectifs ou des plantations, des dévégétalisations d’îlots ou des travaux de sécurisation des berges en bordure des axes routiers. Depuis 2018, le Syndicat Mixte Lot Dourdou porte la compétence gestion de l’eau et des milieux aquatiques et prévention des inondations (Gemapi) sur le bassin du Lot amont et du Dourdou de Conques. Cela passe par la mise en place d’un vaste plan d’études, de préconisations et de travaux destinés à réduire l’impact des inondations.

Les projets sur Espalion

Outre le système d’alerte Viappel constamment actualisé par la mairie, le déploiement des batardeaux chez des particuliers espalionnais constitue la première mesure aboutie du programme de prévention porté par le SMLD mais d’autres projets sont envisagés. Accélérer l’écoulement de l’eau lors des forts débits du Lot reste la meilleure façon de limiter la hauteur des crues. Pour cela des travaux comme l’abaissement des berges sont actuellement à l’étude. "Les batardeaux sont un début de solution individuelle pour les petites crues mais, pour les forts débits, la solution passe par l’accélération de l’écoulement des eaux. Pour cela les études en cours s’orientent vers un abaissement des berges au droit et en amont de la Bouysse afin d’optimiser le passage de l’eau", affirme Éric Picard qui précise que ce projet reste, pour l’heure, le seul d’actualité.

Mais, pour de nombreux Espalionnais, la meilleure solution pour accélérer le débit du Lot consisterait à supprimer les nombreux îlots qui se sont formés, ces dernières années, dans le lit de la rivière ainsi que tous les végétaux qui envahissent les berges sur la portion allant de Boralde jusqu’au nouveau pont du contournement. Outre l’aspect esthétique, ces îlots et ces végétaux constituent d’évidents obstacles à l’écoulement harmonieux de l’eau.

Le maire d’Espalion se dit favorable à la chose et précise que le Syndicat Mixte Lot Dourdou est à la recherche des financements nécessaires pour cela mais il ajoute que, "si couper les végétaux reste possible, la loi interdit de les déraciner et de toucher au lit de la rivière en enlevant les îlots…"

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

89000 €

Dans une résidence récente située à proximité du centre-ville d'Espalion, a[...]

48100 €

Petit immeuble locatif situé dans le quartier du Foirail à ESPALION, compre[...]

290 €

A louer appartement T2 situé au dernier étage d'un petit immeuble de centre[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir