Rugby : Alain Doucet est réélu à la tête de la Ligue Occitanie

  • Alain Doucet, président de la Ligue Occitanie de rugby.
    Alain Doucet, président de la Ligue Occitanie de rugby.
Publié le

Le président sortant a été conforté à la tête de la Ligue, hier. Une campagne marquée notamment par un imbroglio administratif.

C’est fait ! Le rugby régional connaît son président, et comme depuis 2017, c’est Alain Doucet, le président sortant, qui garde les rênes du rugby en Occitanie.
« Vous venez de reconnaître la valeur du travail effectué par mon équipe », a-t-il exprimé après le dépouillement sous format électronique, hier. Alain Doucet a été élu avec 74 % des voix. Sa liste de 40 sera complétée par les 13 présidents des comités, dont certains seront élus le 5 décembre (lire par ailleurs). A noter tout de même qu’il n’y avait qu’une seule liste pour prendre la présidence. La campagne ayant été marquée par un imbroglio administratif ayant coûté sa place à celle de son concurrent, emmenée par Joël Castany.

L’équipe du président du club de Leucate (Aude), qui avait déposé sa liste dans les délais impartis, avait vu la commission électorale la rejeter. La raison : un des colistiers, Raymond Ferrié, dirigeant du club de Carcassonne depuis plus de trente ans, s’il avait bien une licence valable pour cette saison, n’en avait pas pris au cours des trois précédentes, malgré une activité inchangée au sein de l’USC XV.

La Ligue avait rejeté la requête de conciliation du CNOSF

Malgré la présence d’un colistier susceptible de remplacer Raymond Ferrié (en l’occurrence Jacques Rezungles, ex vice-président du comité des Pyrénées), la commission électorale de la Ligue avait refusé, selon les dires de l’équipe Castany, de proposer une conciliation, ce qui a conduit le dirigeant audois à saisir le CNOSF (comité national olympique du sport français). Après examen du dossier, cette instance a demandé à la Ligue de permettre la substitution en question et, par conséquent, à l’adversaire d’Alain Doucet de se présenter. Mais cette position n’a pas été partagée par le comité directeur de la Ligue.

Après la « construction », le « développement »

Hier, l’élection passée, Alain Doucet était loin de tout cela. « On me soutenait qu’il serait impossible de marier nos quatre anciens comités aux cultures si différentes, d’y ajouter en prime nos amis gardois et lotois. Nous avons réussi à le faire, a-t-il fait savoir par communiqué. Tout n’est pas parfait, nous en sommes conscients, mais vous savez tous que nous faisons de notre mieux, dans la plus grande sincérité, une disponibilité totale envers l’ensemble de nos clubs, une passion forte que personne ne peut nier. Nous avons décidé d’avancer, pas de stagner ! » Et d’indiquer encore : « Je vois aussi dans cette réélection, un encouragement, une grande confiance pour le mandat à venir. Celui qui s’achève fut celui de la construction : épreuves, commissions régaliennes, soutien aux départements… Le prochain sera celui du développement : Écoles de Rugby, rugby scolaire, nouvelles pratiques, rugby santé, entreprises… »

Comité : Fouquet seul candidat le 5 septembre

Bernard Laporte a été élu à la tête de la Fédération française de rugby, Alain Doucet (pro Laporte) prend, lui, la présidence de la Ligue Occitannie. Alors qui prendra les rênes du comité de l’Aveyron ? La réponse sera donnée le 5 décembre. « On organisera l’AG en visio conférence à cause de l’état sanitaire, assure Gérard Fourquet, président sortant. Il n’y a qu’une liste, la mienne. Dans mon équipe, tous les clubs qui font de la compétition seront représentés. Et j’ai voulu une équipe unie. Je n’ai pas demandé s’ils étaient pro Laporte ou pro Grill. » Le comité départemental enverra les courriels aux présidents de club d’ici quelques jours. « Le vote se fera par la poste. Mi novembre, les présidents auront tout le matériel pour voter. Et on aura la réponse le 5 décembre. » Sans grande surprise, puisqu’il n’y a qu’une liste, Gérard Fourquet devrait réaliser un quatrième mandat en tant que président du comité départemental.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?