Pompiers de Villefranche : deux journées de formation à la désincarcération

Abonnés
  • Formateurs et stagiaires.
    Formateurs et stagiaires. Repro CP - DDM
Publié le

Onze interventions étaient programmées pour cette manœuvre où la technicité le dispute à la rapidité.

Dix sapeurs pompiers (Villefranchois mais aussi du Bassin et du nord Aveyron) ont récemment suivi deux journées de formation au centre de secours de Villefranche-de-Rouergue afin d’obtenir la qualification de chef d’agrès de secours routier, responsable de technique de désincarcération, découpage carlingue et santé. Encadrés par quatre formateurs (trois Villefranchois et un du Bassin), "ils ont été mis en situation onze fois, de manière très différente, autant sur des voitures que des poids lourds, grâce au partenariat tissé avec plusieurs entreprises du secteur comme la carrosserie Malirat, le garage GP automobiles, le garage poids lourds Cayla et le récupérateur de voitures Sirmet à Villeneuve", souligne l’adjudant Laurent Gayraud, l’un des formateurs. "Ils se sont entraînés à la rapidité de prise de décision et au découpage des véhicules. Notre rôle est de nous adapter car aucun accident ne ressemble à un autre accident", insiste le même. "Le principal objectif est la ‘’gold hour’’ ou heure d’or, un timing qu’il ne faut pas dépasser sinon d’autres problèmes sanitaires peuvent survenir chez la victime", explique-t-il.

Les sapeurs pompiers se sont aussi familiarisés avec les différentes applications d’une tablette numérique chargée de leur donner toutes les informations des véhicules sur lesquels ils peuvent intervenir. "Tous les véhicules sont classés, les zones de renfort et les batteries sont matérialisées car il faut prendre en compte le risque électrique. Cet outil est nécessaire car l’évolution des véhicules va tellement vite", précise l’adjudant Laurent Gayraud. Lorsque vous arrivez sur le lieu d’un accident, les pompiers insistent sur le fait qu’il est important de donner le plus de renseignements possible afin de leur permettre de calibrer au mieux le matériel des engins de secours. "Mieux on détermine nos paramètres à l’alerte, plus on est performant !".

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

65000 €

Proche de tous commerces, appartement duplex de 69 m² comprenant séjour de [...]

320 €

A LOUER T2 EN TRES BON ETAT AU 1ER ETAGE D'UN PETIT IMMEUBLE SUR LE TOUR DE[...]

109000 €

Appartement de Type 2 de 45 m² au troisième et dernier étage d'un immeuble [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir