Judo : à Rodez, Gwenaëlle Viard poursuit ses ambitions de haut niveau

Abonnés
  • Gwenaëlle Viard s’est installée à Rodez pour rejoindre son compagnon Clément Caors, également entraîneur au JRA.
    Gwenaëlle Viard s’est installée à Rodez pour rejoindre son compagnon Clément Caors, également entraîneur au JRA. Jean-Louis Bories
Publié le

La double médaillée aux championnats de France est entraîneure au club de Rodez, sans abandonner ses objectifs individuels.

C’est ce qu’on appelle agir sur un coup de cœur. Depuis un peu plus d’un an, la judokate Gwenaëlle Viard s’est installée en Aveyron. Plus que par amour de la région, c’est surtout pour celui de l’un de ses habitants que cette Francilienne s’est résolue à changer de cadre. La jeune femme de 26 ans a en effet rejoint son compagnon, Clément Caors, membre du Judo Rodez Aveyron.

Comme lui, l’ancienne pensionnaire de l’Insep est désormais l’une des entraîneurs du club. Elle s’occupe des plus jeunes, mais aussi de la section féminine, avec pour ambition de la faire progresser et de se rapprocher du niveau des garçons, régulièrement qualifiés pour les championnats de France par équipes. "Nous sommes un club formateur et nous espérons sortir de futures championnes", argumente Clément Caors. Et il faut croire que l’arrivée de Gwenaëlle Viard a été inspirante, puisque l’équipe féminine avait obtenu sa qualification pour les championnats de France, qui ont eu lieu en octobre, à Brest. Seulement, les Ruthénoises n’ont pas pu défendre leurs chances, à cause de plusieurs cas de Covid-19 dans leurs rangs.

Entraîneure pour Rodez, compétitrice pour Sainte-Genviève

Une mésaventure partagée par Gwenaëlle Viard, alors qu’elle devait prendre part à la compétition… avec Sainte-Genviève. En effet, bien que salariée à Rodez (ainsi qu’au Judo club Bassin houiller, où elle donne aussi des cours), la judokate est toujours licenciée dans le club de l’Essonne, l’un des plus prestigieux de France. "Nous participons tous les ans aux championnats de France et d’Europe par équipe", appuie-t-elle. Et à titre individuel, elle a déjà pris part à des épreuves de coupe d’Europe et de coupe du monde. "Ce serait plus compliqué d’y participer avec Rodez, car je serais la seule engagée du club et cela ferait beaucoup de frais pour une seule sportive, argumente-t-elle. Et puis, c’est un club de très haut niveau, avec beaucoup d’internationaux. Pour passer un palier, c’est très bien."

Car Gwenaëlle Viard n’a pas fait une croix sur ses ambitions personnelles en venant en Aveyron. La concurrente en moins de 70 kilos affiche déjà un beau palmarès, avec deux podiums en championnat de France, une troisième place en 2016 et une deuxième en 2018, ainsi que plusieurs podiums sur le circuit européen. "J’aimerais aller encore un peu plus haut. Pourquoi pas faire un podium en coupe du monde", glisse-t-elle.

Un an sans compétition à cause d’une blessure

Peut-être y serait-elle déjà parvenue si sa carrière n’avait pas été entrecoupée par des blessures. Gwenaëlle Viard sort en effet d’une année blanche à cause d’un problème à une épaule. Et elle avait déjà connu la même mésaventure après son premier podium aux championnats de France. Désormais rétablie, elle espérait renouer avec la compétition cet automne, mais son forfait aux championnats de France par équipe puis l’annulation des individuels, qui devaient se tenir les 28 et 29 novembre, en ont décidé autrement.

En attendant de savoir quand la crise sanitaire pourra lui permettre de retrouver les tatamis, elle travaille sa forme et continue de s’investir avec le JRA. Avant, peut-être, de rejoindre ses rangs comme compétitrice, à une échéance plus lointaine. "Au bout d’un moment, je risque de m’essouffler, reconnaît celle qui retourne périodiquement s’entraîner à Sainte-Geneviève. Et puis, si je perds ma place de titulaire, autant aider ici en rejoignant le collectif." Et achever définitivement son installation en Aveyron.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

359 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- T2 en coeur de ville. Entré[...]

321 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Proche université Champoll[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir