Grippe aviaire : les élevages aveyronnais soumis à des mesures de protection

  • Un filet de protection devra recouvrir les zones de plein-air utilisées par les volailles.
    Un filet de protection devra recouvrir les zones de plein-air utilisées par les volailles. Archives Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Le ministère de l'Agriculture place tout le territoire national en "niveau de risque élevé" et impose aux éleveurs de volailles, professionnels ou non, des règles de prévention.

La découverte d'un foyer d'influenza aviaire (souche H5N8) en Haute-Corse, alors que de nombreux pays du nord de l'Europe sont déjà atteints par ce virus, a conduit le ministère de l'Agriculture à placer l'ensemble du pays en niveau de risque "élevé". 

Ainsi, en Aveyron comme ailleurs, les éleveurs de volailles (professionnels ou non) doivent dès à présent protéger ces dernières de tout risque de contamination aérienne en installant des filets de protection  au-dessus des enclos de plein air. Par ailleurs, les parcours extérieurs empruntés par les volailles devront être réduits au minimum. 

Parmi les autres mesures imposées par le ministère, on retiendra l'interdiction de rassemblements d’oiseaux (exemples : concours, foires ou expositions)ainsi que l'interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes. 

"La consommation de viande, foie gras et œufs – et plus généralement de tout produit alimentaire – ne présente aucun risque pour l’homme", tient à préciser le ministère de l'Agriculture. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir